Côte d'IvoireInternational

Un gisement aurifère de 155,5 tonnes découvert dans le nord de la Côte d’Ivoire

– Le démarrage des travaux de construction de cette mine démarreront au cours du 4e trimestres de 2024, pour une exploitation pendant 20 ans à compter de 2027.

Un grand gisement aurifère « de classe mondiale » de 5 millions d’onces, soit 155,5 tonnes d’or avec une teneur moyenne de 0,72g/t, a été découvert dans le nord de la Côte d’Ivoire, a annoncé Jeudi à Abidjan le président-directeur général de la société canadienne Montage Gold, Martino de Ciccio, à l’issue d’une audience avec le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

« Aujourd’hui, c’est avec grande fierté que nous annonçons la découverte du projet Koné. Ce sont 5 millions d’onces soit 155,5 tonnes d’or avec une teneur moyenne de 0,72g/t. », a indiqué Martino de Ciccio, à l’issue d’un entretien avec le chef de l’État.

Il a annoncé, en outre, le démarrage des travaux de construction de cette mine, d’une durée de vie estimée à vingt (20) ans, pour le dernier trimestre de l’année 2024, et l’entrée en production en 2027.

La capacité annuelle de traitement de l’usine du « Projet Koné » sera, selon lui, de 11 millions de tonnes de minerai, soit la troisième plus grande en Afrique de l’Ouest, après deux (2) mines situées au Burkina Faso et en Guinée qui ont des capacités respectives de 12,3 millions de tonnes et 12 millions de tonnes.

Le projet mobilisera un investissement initial de 400 milliards de F CFA avec la création de 4500 emplois directs et indirects, et le financement de projets sociaux en faveur des populations de ces localités.

A noter que la Côte d’Ivoire est classée 9ème producteur d’or en Afrique et 22ème à l’échelle mondiale.

Selon le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, qui s’exprimait en 2023 à l’occasion de la signature de la convention collective dans le secteur Mines et carrières, la production de la Côte d’Ivoire était d’environ 50 tonnes pour l’année 2023 et 55 tonnes pour l’année 2024.

174 permis d’exploitation minière ont été attribués sur la période 2015-2022 dont 93% sont pour l’or.

A côté des usines modernes, plusieurs mines artisanales ont vu le jour dans plusieurs localités avec des conséquences néfastes sur la faune et la flore.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 320

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *