Politique

Suite à un consensus entre les partis politiques et la société civile, les élections locales sénégalaises repoussées

Les élections locales ne se tiendront plus le 1er décembre prochain. L’annonce a été faite par Cheikh Sarr. Selon lui, les élections ont été repoussées et, c’est suite à un consensus entre la société civile et les partis politiques, obtenu dans le cadre du dialogue politique dirigé par le général Mamadou Niang.

« On a décidé que face à tout ce que nous voulons faire sur le processus électoral, il faut que les élections locales soient repoussées pour avoir le temps d’évaluer et revoir tout le processus électorale et même auditer le fichier électoral qu’on avait utilisé lors de l’élection présidentielle.

Ce sont les non-alignés qui ont été les premiers à faire la proposition. Puis la majorité, l’opposition et la société civile ont donné leurs avis sur le sujet. Et après les discussions, nous nous sommes tombés d’accord », a expliqué l’ancien maire de Guédiawaye, Cheikh Sarr, sur Senego.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 129

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *