PolitiqueSociété

Retour de parquet pour Guy Marius Sagna, sa libération réclamée par les politiques et le forum civil

L’activiste Guy Marius Sagna n’est pas sortie de l’auberge. Il a passé sa troisième nuit dans les liens de détention. Il a bénéficié hier d’un retour de parquet. Selon le coordonnateur national du mouvement Y en marre, Aliou Sané, il s’agit de trois jours de détention arbitraire.

A l’en croire, les autorités cherchent toujours une infraction sérieuse à lui coller. A rappeler que Guy Marius Sagna a passé mercredi la journée dans la cave du palais de justice de Dakar avant d’être renvoyé à la Section de recherches de la gendarmerie pour une nouvelle audition. Le procureur de la République lui en a rajouté un nouveau chef d’inculpation lié à sa sortie accusant la France d’instaurer le terrorisme pour s’emparer de nos ressources.

Le Forum du Justiciable exige sa libération
Le Forum du Justiciable prend la défense de Guy Marius Sagna qui est en garde-à-vue depuis trois jours. Selon son président Babacar Ba qui cite les conventions internationales et le code pénal sénégalais : «nul crime, nul délit, nulle contravention ne peuvent être punis de peines qui n’étaient pas prévues par la loi ou le règlement avant qu’ils fussent commis».

A l’en croire, aucun citoyen sénégalais ne peut-être poursuivi pour des faits qui n’ont pas été expressément prévus par la loi. C’est la raison pour laquelle, Babacar Ba souligne que l’arrestation Guy Marius Sagna depuis mardi par la Section de recherches de la gendarmerie, sur instruction du procureur de la République sans aucune notification des motifs, laisse apparaitre que son interpellation ne repose sur aucune base légale.

C’est inadmissible, à ses yeux, et cela relève à la limite d’une détention purement arbitraire. Ainsi, le Forum du Justiciable demande solennellement la libération sans délai de Guy Marius Sagna.

Thierno Bocoum dénonce le juridisme du buzz
Guy Marius Sagna qui a le soutien des opposants et des organisations de défense des droits humains. Le président du mouvement Agir, Thierno Bocoum, pense que l’arrestation de l’activiste est arbitraire parce que chacun est libre d’avoir sa ligne. Tout comme chacun est libre de ne pas être d’accord parce que le Sénégal est un pays de démocratie.

L’ancien député rappelle avoir toujours décrié ce juridisme du buzz qui fait son bonhomme de chemin dans notre pays et qui a abouti à l’arrestation de Guy Marius Sagna.

Selon lui, ce juridisme surfe, le plus souvent, sur les récriminations de particuliers pour s’abattre sur des citoyens sénégalais. Il dénonce l’emprisonnement d’un citoyen sénégalais sans qu’aucune infraction ne lui soit notifiée. Thierno Bocoum exige la libération immédiate et sans délais de Guy Marius Sagna.

Lamine Diallo exige également la libération de Guy Marius Sagna
A sa sortie des locaux de la Brigade des affaires générales (BAG) de la Dic, le député Mamadou Lamine Diallo a profité de sa déclaration à la presse pour dénoncer de l’arrestation de l’activiste Guy Marius Sagna.

Il juge injuste cette arrestation. Après avoir lu les commentaires du président de «Frapp/France Dégage», M. Diallo trouve qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

A l’en croire, les autorités ont agi ainsi pour divertir et faire oublier la lutte dans l’affaire Petrotim. Il réclame la libération de Guy Marius Sagna puisque, dit-il, ses opinions démontrent la vitalité démocratique du pays et en particulier de sa jeunesse.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 311

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *