DiasporaSociétéVedette - La UNE

Qui est le Sénégalais Pape Samba Loum impliqué dans un trafic de drogues en Inde ?

Notre compatriote, le sénégalais Pape Samba Loum appelé Pepper (lire Pappé), ce ressortissant sénégalais âgé d’une quarantaine d’années a été appréhendé ainsi que diverses personnalités du monde culturel en Inde, plus précisément à Bengaluru, la capitale de l’Etat de Karnataka pour trafic présumé de drogues. Il a également été arrêté en vertu de la loi NDPS sur les étrangers.

Pepper Samba Loum a été arrêté par la police locale dans le cadre d’une enquête ouverte par la police pour abus de drogue en vertu de la loi sur les stupéfiants et les substances psychotropes. Il a été arrêté par la Direction Centrale de la Criminalité (DCC) », ont déclaré des responsables de ladite structure. Un dossier qui a valu l’arrestation de 12 personnes dont l’actrice Ragini Dwivedi, a rapporté l’agence de presse PTI (Press Trust of India), dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire de la drogue Sandalwood.

« L’actrice a dit aux enquêteurs qu’elle avait rencontré Pepper (Pape) Samba Loum lors d’une fête et qu’ils n’étaient pas des amis. Mais nous avons établi qu’ils étaient en contact l’un et l’autre depuis plusieurs mois. Les messages échangés entre eux, qui comportaient des codes, sont comme des conversations entre un vendeur et un acheteur », a déclaré un fonctionnaire de la police. Il est allégué qu’elle se procurait de la drogue auprès de Pape Samba Loum

L’actrice a tenté de détruire des preuves
Alors que Pape Samba Loum est venu livrer la drogue, Ragini aurait envoyé un de ses assistants pour la récupérer. Les transactions financières entre le duo ont été retracées, mais il reste à confirmer si elles étaient directement liées à la drogue, a déclaré le fonctionnaire. L’actrice aurait tenté de détruire des preuves en effaçant tous les messages entre elle et Samba Loum, mais nos experts techniques ont réussi à récupérer ces messages », a déclaré le fonctionnaire.

La police du CCB a arrêté une autre personne en rapport avec l’affaire lundi. L’accusé, Niyaz, qui est originaire du Kerala, est installé au Bengaluru depuis cinq ans, a déclaré la police. Son rôle dans l’affaire n’est pas encore révélé.

Toutes ces personnes ont été mises en détention en vertu des articles 21, 21C, 27A, 27B et 29B de la loi sur les stupéfiants et les substances psychotropes (NDPS) de 1985. Quatre autres personnes arrêtées ont été emmenées pour des examens médicaux, dont le test Covid, après leur arrestation.

Le CCB a saisi de la drogue, principalement de la marijuana, dans les locaux de certains des accusés et les échantillons ont été envoyés au laboratoire de police scientifique (FSL) pour tester la pureté de la drogue, a déclaré une source très bien placée.

Entre-temps, Ragini aurait nié toute connexion avec le réseau de stupéfiants et ne donnerait aucune information, a ajouté l’officier.

Toutes ces personnes sont placées en détention provisoire en attendant la suite de l’enquête qui passionne les médias people en Inde.

Trois personnes arrêtées, de la drogue d’une valeur de 44 lakh saisie
Vendredi, le CCB a fait une descente dans une maison de KR Puram et a arrêté trois trafiquants de drogue : A Subramani (26 ans), Vidhus (31 ans) et Shejin (21 ans). Ils ont également saisi de la drogue de contrebande d’une valeur de 44 lakh roupies. Vidhus est diplômé en informatique du Royaume-Uni, tandis que Subramani a étudié dans une école privée à Indiranagar et Shejin est étudiant en dernière année de gestion hôtelière.

Des plants de cannabis prêts à récolter, d’une valeur d’environ 2 Rs crore, ont été détruits par la police au village d’Odeyarahalli, dans le taluk de Rampura du district de Chitradurga, samedi. Trois personnes ont été arrêtées à ce sujet. À Belagavi, la police a fait une descente dans quatre endroits et a récupéré 123,5 kg de ganja et arrêté sept personnes..

Dakarecho.com

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 364

1 Commentaire

  1. omar ly says:

    Ce gars ressemble plus à un nigerian qu’autre chose, il a certainement « acheté » un passeport sénégalais mais sa tête n’est pas celle d’un sénégalais, vu que nos passeports se vendent facilement

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *