Société

Nomination de Arona SY à la direction des services de sécurité: l’ancien commissaire central de Dakar réhabilité

Après avoir été dénigré pendant huit ans et mis au frigo, l’ancien commissaire central de Dakar est revenu aux affaires. Il a été nommé Directeur de l’Inspection des services de sécurité au ministère de l’intérieur, en remplacement du commissaire de divisionnaire Isma SECK, appelé à d’autres fonctions. Que cache cette nomination ? Macky prépare-t-il l’imposition de son troisième mandat ?

C’est le bout du tunnel pour le commissaire Arona Sy. Perdu de vue depuis la présidentielle de 2012, il revient en force dans la hiérarchie policière, à la faveur du Conseil des ministres de ce mercredi. Le commissaire de police divisionnaire de classe exceptionnelle a en effet été nommé Directeur de l’inspection des services de sécurité au ministère de l’intérieur, en remplacement du commissaire de divisionnaire Isma Seck.

Son intégration aux Nations-Unies bloquée…
Au premier plan lors de la répression des manifestations pré-électorales de 2012, sous le magistère finissant du Président Me Abdoulaye Wade, le Commissaire de police Arona Sy avait fait l’objet d’accusations de violence et de torture par des associations de la Société civile. Plus grave, le nouveau boss de l’inspection des services de sécurité au ministère de l’intérieur avait été accusé à tort ou à raison d’être à l’origine des violences meurtrières en prélude aux élections présidentielles de 2012.

D’ailleurs, ces accusations l’avaient empêché d’intégrer le système des Nations-Unis. Des membres de la Société civile dont Alioune Tine, alors patron de la Raddho, avaient même fait des ‘’recommandations’’ au procureur de la république, au doyen des juges d’instruction du Tribunal régional Hors classe de Dakar et à la chambre d’accusation de la cour d’appel de Dakar, pour que le commissaire Sy reste à la disposition
de la justice sénégalaise. « Les personnes travaillant pour l’Organisation [des Nations Unies] doivent posséder les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité… », avait fait valoir Me Tine, citant l’article 101 de la Charte des Nations unies, pour s’opposer à la participation de M. Sy à une mission onusienne au Darfour.

Que mijote Macky Sall avec cette nomination ?
Depuis, l’ancien commissaire central de Dakar avait quelque peu disparu des radars. il revient au-devant la scène dans un contexte où la question du troisième mandat de l’actuel président de la république se pose avec acuité. En effet, Macky Sall n’a pas encore dit s’il sera candidat ou pas en 2024. En tout cas, Arona Sy devient le nouveau patron de l’inspection générale des services ou « Police des Polices » et dirigera donc les fameux bœuf-carottes chargés de fliquer les flics et de réprimer administrativement leurs abus.

Que cache cette nomination de celui dont le Peuple réclamait la tête après la défaite de Wade ? L’avenir nous le dira… 

Mor FALL

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 206

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *