Faits diversSport

Michel Platini accusé de complicité de mauvaise gestion, de détournement et de faux

L’enquête ouverte en 2015 en Suisse contre Sepp Blatter pour un paiement sans trace écrite de 2 millions de francs suisses à Michel Platini a été étendue à ce dernier pour des soupçons de «complicité de mauvaise gestion et détournement», selon des documents de justice consultés vendredi par l’AFP.

Dans un courrier en date du 5 juin et signé du procureur Thomas Hildbrand, le parquet fédéral a décidé d’étendre son enquête à Michel Platini, pour des soupçons de «complicité de mauvaise gestion, détournement et de faux».

L’ancien patron de l’UEFA a désormais le statut d’«accusé». Contactés par l’AFP, ni Michel Platini ni son avocat suisse Vincent Solari n’avaient réagi vendredi après-midi.

De son côté, Sepp Blatter, contacté par l’AFP, a indiqué qu’il était convoqué dans cette affaire par M. Hildbrand «pour être interrogé le 1er septembre». Selon l’ancien président de la Fifa, toujours suspendu, M. Platini est lui convoqué par la justice suisse le 31 août.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 170

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *