Faits diversJusticeSociété

Me Khoureyssi BA dépose une plainte au nom de la famille de Didier Badji contre Amath Suzanne Camara, Bah Diakhaté, et de Baatou Deugue

Attendant toujours de connaître la vérité sur la disparition de leur proche, l’adjudant-chef de gendarmerie Didier Badji, le samedi 19 novembre 2022 en compagnie du sergent FULBERT SAMBOU en service à la Direction des Renseignements Militaires, la grande famille Badji est abasourdie par les déclarations de Amath Suzanne Camara, Bah Diakhaté, du titulaire du compte Facebook du nom de Baatou Deugue et X.

« En effet, le surlendemain même du communiqué du Procureur de la République, c’est-à-dire le 24 novembre 2022, ces individus démontraient déjà avec emphase un niveau élevé de connaissance du dossier en ne se gênant pas le moins du monde de confesser qu’ils étaient dans le secret des dieux.

Ils feront leur la problématique de la disparition des deux sous-officiers de l’Armée et de la Gendarmerie en avançant des informations qui, à n’en pas douter, et pour dire le moins, ont semé le doute et la confusion sur la démarche du parquet et surtout nourri des soupçons légitimes sur les responsabilités à un niveau insoupçonné de l’appareil d’Etat » souligne Me Khoureyssi Ba, un des avocats de la famille de Didier Badji».

Poursuivant, il estime que « rien qu’à ce titre le fait que de tels individus soient en liberté constitue un scandale sans précédent et interpelle puissamment les hommes et femmes de foi et de bonne volonté qu’insupporte par-dessus tout la perpétuation de ce type de dissymétrie judiciaire ».

Les trois avocats de la famille Badji notamment Mes Ousseynou Gaye, Patrick Kabou et Khoureyssi Ba ont porté plainte devant le Procureur.

Ils demandent à ce que les sieurs Amath Suzanne CAMARA et Bah DIAKHATÉ soient visés des délits de l’atteinte à l’image, à la respectabilité, à l’honorabilité et au professionnalisme d’un agent de l’État et la diffusion de fausses nouvelles.

Pour le titulaire du compte Facebook B Baatou Deugue, les délits visés sont : – L’atteinte à l’image, à la respectabilité, à l’honorabilité et au professionnalisme d’un agent de l’État et la complicité de diffusion de fausses nouvelles

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 321

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *