InternationalTchad

Mahamat Nouri mis en examen à Paris, pour crimes contre l’humanité

Deux ans après l’ouverture à Paris d’une enquête pour crimes contre l’humanité au Tchad et au Soudan, le chef rebelle tchadien Mahamat Nouri a été mis en examen ce vendredi 21 juin.

Le chef rebelle tchadien Mahamat Nouri a été mis en examen vendredi soir à Paris dans une enquête concernant des opérations de recrutement d’enfants-soldats au Tchad et au Soudan, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce général a été mis en examen pour « crimes contre l’humanité » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime contre l’humanité », puis placé en détention provisoire.

Le deuxième suspect présenté à des juges d’instruction, l’opposant Abakar Tollimi, a pour sa part été placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté, dans cette information judiciaire ouverte vendredi.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 305

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *