Politique

Macky SALL fait tourner à plein régime la machine à nominations et coupe des têtes !

Mamadou Mamour Diallo, ciré Dia, Pape Dieng, Me Khaly Niang emportés par le mode Fast-track

Les nominations attendues aux directions générales laissées vacantes à la suite de la formation du Gouvernement Dionne3 ont été faites hier par le président de la République en Conseil des ministres.

La Senelec, le Coud, la Poste, la Sodagri, l’AGPB, le Coud, le Fonsis connaissent désormais leurs nouveaux patrons. Macky Sall a aussi changé les directions de grandes sociétés d’Etat comme la Sonacos qui a été confiée à un transhumant, Modou Diagne Fada, tandis que La Poste sera désormais dirigée par l’ancien ministre des Télécommunications, Abdoulaye Bibi Baldé.

Mais le départ le plus inattendu, c’est celui de Mamadou Mamour Diallo, tout-puissant et richissime directeur des Domaines qui a été emporté sans doute par le dossier des 94 milliards de frs.

L’administration des impôts et domaines ont aussi connu un vaste mouvement. Macky Sall en mode « fast-track » a assurément le sang chaud ces temps-ci !

La surprise en chef du Conseil des ministres fut assurément la liquidation du directeur des Domaines, Mamadou Mamour Diallo. Le président du mouvement « Dolly Macky » a été éjecté de son moelleux fauteuil au cours du Conseil des ministres d’hier. Il est remplacé par l’inspecteur des Impôts et Domaines M. El Hadj Mamadou DIAO, inspecteur principal des impôts et des domaines, précédemment Directeur des Services fiscaux à la Direction générale des Impôts et Domaines. Lequel avait fait une sortie dans les réseaux sociaux pour se plaindre de sa non- nomination comme ministre dans le gouvernement formé le 07 avril dernier.

Apparemment, son coup de gueule a été entendu puisqu’un lot de consolation — et quel lot ! — vient de lui être attribué puisqu’il aura la haute main sur tout le foncier de notre pays. De quoi voir venir en attendant.

Mamadou Mamour Diallo a donc été finalement liquidé par Macky Sall. L’homme était devenu encombrant pour le chef de l’Etat suite à l’accusation de détournement de 94 milliards de frs portée contre lui par le président du parti Pastef, Ousmane Sonko. Ce dossier est aussi sur la table du procureur de la République que sur celle des députés qui ont mis sur pied une Commission d’enquête pour élucider cette affaire.

Des sources avaient avancé que Mamadou Mamour Diallo avait affiché une volonté d’être déchargé par le président de la République pour mieux peaufiner sa stratégie de défense. Il reste que le chef de l’Etat a surpris plus d’un par cette décision surtout que l’homme s’était réfugié à ses côtés à travers son mouvement politique Dolly Macky et s’était investi à Louga pour l’élargissement des bases politiques du président Macky Sall ainsi que sur sa réélection.

Apparemment, ce dernier n’a pas eu cure de cet engagement. En décidant de se séparer du directeur des Domaines, il veut assurément donner des gages à la société civile et aux partenaires au développement qui n’ont jamais compris le maintien à son poste d’un homme éclaboussé par une très grosse affaire de 94 milliards de frs.

En éjectant Mamour Diallo, Macky Sall case un homme, El Hadj Mame Boye Diao, responsable politique à Kolda qui était presque sur la rupture suite à sa non nomination comme ministre. Le sieur Diao avait annoncé son intention de réfléchir sur son futur dans son parti. L’homme va certainement se ranger tranquillement désormais.

La Senelec, le Fonsis, le Coud, la Sodagri, l’AGPB…pourvus
Dans des sociétés comme la Senelec, le Fonsis, la Saed, le président de la République a favorisé la promotion interne. A la Senelec, Pape Demba BITEYE, Ingénieur électromécanicien, est nommé Directeur général de la Société nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC), un poste qui était vacant depuis l’entrée de M. Mamadou Makhtar Cissé au gouvernement.

A la Saed, Aboubacry SOW, ingénieur Agronome, précédemment Directeur général adjoint, est nommé Directeur général de la Société nationale d’Aménagement des Terres du Delta et de la vallée du Fleuve Sénégal (SAED), poste vacant depuis la nomination de M. Samba Ndibène Ka comme ministre de l’Elevage.

Au Fonsis, Papa Demba DIALLO, ingénieur des télécommunications, précédemment Directeur exécutif du FONSIS, est nommé Directeur général du Fonds Souverain d’Investissement Stratégiques (FONSIS), poste vacant.

Monsieur Alpha Bocar BALDE, Ingénieur agronome, est nommé DG de la Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal (SODAGRI), poste vacant, tandis que Abdoulaye SOW, administrateur civil et transhumant, est nommé Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD), poste vacant.

Ce vice-président de la Fédération sénégalaise de football obtient une sanction positive de son engagement politique à Kaffrine aux côtés du président Macky Sall. Ancien responsable du Parti démocratique sénégalais (PDS), il avait été « décroché » par le promoteur de lutte Gaston Mbengue qui l’avait fait adhérer au PDS. Sa transhumance vient donc d’être récompensée.

Monsieur Yaya Abdoul KANE, le fantasque ancien ministre des Collectivités territoriales, atterrit à la tête de l’Agence de gestion du patrimoine Bâti de l’Etat (AGPBE), poste vacant

Macky dégomme aussi les Dg de la Poste, de la Sonacos, de l’ASP…
Le sabre du chef de l’Etat a surpris tout le monde notamment avec les départs de Ciré Dia de la Poste, de Pape Dieng de la Sonacos et de Me Pape Khaly Niang de l’Agencé sénégalaise d’assistance à la sécurité de proximité. Ces trois hommes étaient réputés proches de Macky Sall.

L’ancien ministre Abdoulaye BIBI BALDE, Economiste, est nommé Directeur général de la Société Nationale « La Poste », en remplacement de Monsieur Ciré DIA. Ce dernier est nommé Président du Conseil d’Administration (PCA) de la Loterie nationale du Sénégal (LONASE), poste vacant. Pape Khaly Niang Dg fondateur de l’Agence d’assistance à la sécurité de Proximité (ASP), est remplacé par un certain Birame FAYE, présenté comme diplômé en Management.

Pour la Sonacos, le transhumant Modou Diagne Fada, titulaire d’une maîtrise en Sciences Naturelles, a été nommé Directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS), en remplacement de Monsieur Pape Allé DIENG, appelé à d’autres fonctions.

…Et fait bouger le ministère des Finances et la di- rection des impôts et domaines
Outre Monsieur El hadj Mamadou Diao qui remplace Mamadou Mamour Diallo, les impôts et domaines connaissent d’autres nominations. M. Demba DIENG, inspecteur topographe, matricule de solde 602.643/C, est nommée Directeur du Cadastre à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Mame Ouneta FALL appelé à d’autres fonctions.

M. Abdoulaye DIAGNE, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 606.884/H, précédemment Directeur du Recouvrement à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommé Directeur des Grandes Entreprises à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Adama Mamadou SALL appelé à d’autres fonctions.

M. Adama Mamadou SALL, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 600.003/C, précédemment Directeur des Grandes Entreprises à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommé Directeur du Recouvrement à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Abdoulaye DIAGNE appelé à d’autres fonctions. Pour ces deux postes, il s’agit assurément d’un jeu de chaises musicales.

Mme Yama Kouyaté DIABY, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 606.885/G, est nommée Directeur des Systèmes d’information à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Madame Aïssatou NDAO appelée à d’autres fonctions.

Mme Aïssatou NDAO, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 606.886/F, précédemment Directeur des Systèmes d’Information à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommée Directeur des Services fiscaux à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur El Hadj Mamadou DIAO appelé à d’autres fonctions.

D’autres nominations
Monsieur Mamoudou NIANG, administrateur civil principal, matricule de solde 506.705/A, précédemment Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère des Finances et du Budget.

Monsieur Bassirou SOUMARE, inspecteur du travail et de la sécurité sociale principal de classe exceptionnelle, matricule de solde 510.597/A, précédemment Directeur des Ressources humaines du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Directeur des Ressources humaines du Ministère des Finances et du Budget.

Monsieur Ousmane NGOM, Spécialiste en passation des marchés publics, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement (DAGE) au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Madame Aby SEYE, Urbaniste, Docteur en Démographie, est nommée Directeur du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT), poste vacant. En fait, elle remplace à ce poste M. Dame Diop, nommé ministre dans le gouvernement formé le 07 avril dernier.

Synthèse A. K. DIARRA

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 129

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *