Faits diversSociété

L’ordre des médecins sénégalais exprime sa surprise et sa profonde tristesse après la grâce d’un trafiquant

L’Ordre national des pharmaciens du Sénégal exprime sa « surprise » et sa « profonde tristesse » suite à la libération par grâce présidentielle, de l’un des trafiquants condamnés dans l’affaire des faux médicaments de Touba Belel.

« C’est avec une énorme surprise et une profonde tristesse que nous avons appris cette libération. Nous ne pensions pas une seule seconde que cela soit possible, qu’une personne condamnée puisse bénéficier d’une grâce alors qu’il n’a même pas purgé le quart de sa peine.

Nous sommes tristes parce tout le signale qui a été donnée est parti comme château de carte. Cela démontre encore une fois que ceux-là qui animent ce marché, sont déterminés à continuer ce crime et à défier les lois de ce pays », a regretté Dr Mouhamadou Sow, secrétaire de l’Ordre sur les ondes de « Dunya Fm ».

Amadou Woury Diallo qui a bénéficié de la présidentielle, avait été condamné à 5 ans de prison ferme le 4 Décembre 2018 par le tribunal de Grande instance de Diourbel. Son acolyte, Bara Sylla considéré comme l’auteur principal, avait écopé de 7 ans de prison.

« Pour la première fois dans des affaires de trafics de faux médicaments, il y a une sanction lourde et ça devait servir d’exemple pour les vendeurs et toux ceux qui animent ce marché criminel. Nous pensons que l’Etat va réagir pour rectifier le tir parce que cela ne peut pas continuer», a ajouté Dr Sow avant d’annoncer une rencontre avec leur avocat, en l’occurrence Me Abdoulaye Babou, pour donner une suite à cette affaire

 

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 319

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *