Politique

Locales de 2019: Le PDS exige la tenue des élections au 1er décembre

Pour le parti démocratique Sénégalais, il n’est pas question d’un report des locales du 1er décembre 2019. Parlant au nom du SG du PDS Me Abdoulaye Wade, le secrétaire national chargé des élections, Dr Cheikh Dieng, a précisé que le PDS a désigné une délégation pour participer à la rencontre initiée hier par le ministre de l’intérieur, dans le cadre de la préparation des élections territoriales du 1er décembre 2019.

Seulement à cette occasion, le PDS voudrait rappeler à l’ensemble de ses militants et aux Sénégalais certaines considérations. « Les mandats des conseillers territoriaux échus le 29 juin 2019 ont été prorogés de manière illégitime par le Président Macky Sall.

Le PDS exige du Gouvernement le respect de la nouvelle date du 1er décembre 2019 pour l’organisation des prochaines élections territoriales et s’oppose à toute forme de confiscation du suffrage des électeurs, même par le biais d’un nouveau report des élections ou par l’installation de délégations spéciales » écrit Dr Cheikh Dieng.

Le maire de Djiddah Thiaroye Kao rappelle qu’«en dépit de l’opposition quasi-unanime de nos partis, Macky Sall avait maintenu le système du parrainage citoyen à la présidentielle, pour éliminer, de manière illégitime des candidats bien ciblés.

Le PDS prend acte du maintien du système de parrainages pour les prochaines élections locales et exige du Gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les partis puissent suivre et évaluer le processus de parrainages au niveau des préfectures et sous-préfectures, conformément aux dispositions pertinentes de la loi, en incluant les listes concernées dans l’ensemble du processus ».

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 116

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *