Réseaux SociauxSociétéTélécom-TéléphonieTelegramTik TokVie numériqueWhatsApp

L’Etat du Sénégal coupe l’accès à internet

L’internet des données mobiles est suspendu temporairement sur certaines plages horaires en raison de la diffusion de messages haineux et subversifs dans un contexte de troubles à l’ordre public, a appris Dakarecho suite au communiqué du Ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique.

Dans un communiqué rendu public dimanche à la mi-journée, le département de la Communication a informé que l’internet des données mobiles est suspendu de façon « temporaire dans certaines localités du pays et sur certaines plages horaires ».

L’Etat justifie cette décision par la diffusion de message de haine et de subversion dans un contexte de troubles à l’ordre public.

De violentes manifestations ont eu lieu dans la capitale sénégalaise et dans d’autres villes du Sénégal, dont Ziguinchor à la suite de l’annonce de la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse », dans son procès pour viol et menaces de mort sur la personne d’Adji Sarr, une ex-masseuse, employée d’un salon de beauté à Dakar.

Un nouveau décès s’est ajouté samedi à la liste des pertes en vies humaines, portant le bilan à 16 morts depuis jeudi, début des manifestations, a appris Dakarecho du Ministère de l’Intérieur.

A Dakar et à Ziguinchor des manifestants en furie ont saccagé ces trois derniers jours, plusieurs édifices publics et privés notamment des banques, des stations-service, des magasins, entres autres.

Ils ont, par moments et par endroits, bloqué la circulation de plusieurs grandes artères et incendié des véhicules.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 257

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *