Auto-Moto-AvionAvionSportTransport Aérien

Les Utah Jazz frôlent la catastrophe aérienne

L’avion de l’équipe, qui occupe la tête de la Conférence Ouest de NBA, a dû atterrir de toute urgence après avoir heurté un groupe d’oiseaux.

La délégation des Utah Jazz a connu une immense frayeur, mardi en début d’après-midi. Peu après l’envol depuis l’aéroport de Salt Lake City, à destination de Memphis, l’avion de l’équipe a heurté un groupe d’oiseaux.

L’appareil étant assez sérieusement endommagé – il semblerait que l’un des moteurs ait pris feu -, le pilote a logiquement décidé de retourner à Salt Lake City en urgence.

«Nous avons heureusement pu atterrir en toute sécurité. Tout le monde a été secoué mais ça va bien», a communiqué dans la foulée le porte-parole de la franchise, qui est actuellement en tête de la Conférence Ouest de NBA, avec 46 victoires et 11 défaites.

Il n’en reste pas moins que quelques jours après la mésaventure connue par les basketteuses de Michigan, contraintes à un atterrissage forcé samedi soir alors que leur avion perdait bizarrement de l’altitude, une autre catastrophe a pu être évitée.

«Dieu est bon», a commenté en toute simplicité l’ailier des Jazz, Royce O’Neale. Rudy Gobert, son coéquipier français, s’est montré tout aussi sobre et soulagé après cet énorme coup de stress: «C’est un jour magnifique», a-t-il lancé sur Twitter.

Quelques heures plus tard, l’ensemble de la délégation reprenait les airs à bord d’un autre avion, qui a mené les Jazz à destination sans la moindre anicroche.

Simon Meier

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 115

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *