Faits diversSociété

Les six policiers responsables de la mort de Seydina Mouhamed Diop placés sous mandat de dépôt

Les six éléments du commissariat de Pikine accusés du meurtre de Seydina Mouhamed Diop, tué dans la nuit du 24 au 25 mars dernier au cours d’une opération policière, atterrissent à la case prison. Selon le quotidien Libération de ce lundi, ils ont été en effet placés sous mandat de dépôt.

Selon les rapports du quotidien Libération, les suspects ont été appréhendés par la Direction des investigations criminelles (DIC) puis déférés au parquet de Pikine-Guédiawaye avant d’être placés sous mandat de dépôt. Ils font face à des accusations de meurtre à la suite de l’ouverture d’une enquête par le ministère public.

Il est allégué que la victime, Seydina Mouhamed Diop, aurait été emmenée au Technopole par les six prévenus et aurait été agressée physiquement, ce qui aurait entraîné sa mort ultérieure à l’hôpital.

Ces événements soulignent la gravité des accusations portées contre les agents de police et mettent en lumière l’importance d’une enquête approfondie pour faire la lumière sur les circonstances entourant la mort de Seydina Mouhamed Diop.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 318

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *