AfriqueAfrique de l'OuestSantéSanté-Sciences-Histoire

Les ministres ouest-africains de la santé veulent renforcer leur coopération pour faire face au coronavirus

Les ministres de la Santé d’Afrique de l’Ouest ont décidé de renforcer la coopération entre leur pays pour faire face au nouveau coronavirus. Le ministère égyptien de la Santé a annoncé vendredi avoir enregistré le premier cas sur le continent africain.

es ministres de la Santé d’Afrique de l’Ouest ont décidé vendredi à Bamako de renforcer la coopération entre leur pays pour faire face au nouveau coronavirus, a dit le représentant du pays hôte.

Les ministres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) étaient réunis dans la capitale malienne avec l’objectif proclamé de « renforcer les capacités des entités nationales et régionales de la région en matière de surveillance, de prévention et de détection précoce des épidémies » dues au nouveau coronavirus.

Premier cas africain
Aucun cas n’a encore été confirmé dans la CEDEAO, mais les carences des systèmes sanitaires en Afrique sont une préoccupation quant aux conséquences que pourrait y avoir l’apparition du virus.

Le ministère égyptien de la Santé a annoncé vendredi avoir enregistré le premier cas sur le continent africain.

« Aujourd’hui, nous n’avons pas de cas avérés dans l’espace CEDEAO. Mais avec 380 millions de personnes dans notre sous-région, nous n’avons même pas trois laboratoires qui peuvent prendre des cas de manière efficace », a dit le ministre malien Michel Hamala Sidibé à l’AFP à l’issue de la rencontre.

« Solidarité envers la Chine »
Lors de la rencontre a été décidé un « renforcement de la coordination transfrontalière », ainsi que la vigilance vis-à-vis des voyageurs en provenance de Chine, a-t-il déclaré sans plus de précision.

La CEDEAO a manifesté « sa solidarité envers la Chine », a-t-il dit, « nous serons en contact permanent avec ce pays ami pour suivre l’évolution de la situation ».

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 379

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *