International

Les États-Unis qualifient de « scandaleux » et de « honteux » le mandat d’arrêt réclamé par la CPI contre Benjamin Netanyahou

La Cour pénale internationale a demandé des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien et son ministre de la Défense, ainsi que plusieurs dirigeants du Hamas.

Les États-Unis au secours d’Israël. Joe Biden a jugé lundi « scandaleuse » la décision du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) de demander des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien et son ministre de la Défense, en assurant qu’il n’y avait pas d’équivalence » entre Israël et le Hamas.

« Je vais être clair : quoi qu’insinue le procureur, il n’y a pas d’équivalence entre Israël et le Hamas, il n’y en a aucune », a écrit le président américain dans un communiqué.

En parallèle, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a qualifié lundi de « honteuse » la décision du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) de demander des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien et son ministre de la Défense ainsi que trois dirigeants du Hamas pour crimes contre l’humanité présumés.

« Nous rejetons l’équivalence établie par le procureur entre Israël et le Hamas. C’est une honte », a déclaré Antony Blinken dans un communiqué, ajoutant par ailleurs que la CPI n’avait « pas de juridiction » sur Israël.

En outre, les États-Unis ont annoncé qu’ils continueraient à travailler avec la CPI sur le dossier ukrainien, malgré ce désaccord sur la question israélienne.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 308

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *