AutoAuto-Moto-AvionEnvironnement

Les 4×4 urbains alimentent fortement les émissions mondiales de CO2

Ces 4×4 ont été la deuxième source d’augmentation des émissions de dioxyde de carbone dans le monde entre 2010 et 2018, après le secteur de l’énergie.

À la mode, mais polluants: les SUV, en plein boom dans les villes, menacent de réduire à néant les tentatives du secteur automobile de réduire ses émissions de CO2, a prévenu mercredi l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Toujours plus nombreuses, ces voitures au look de 4×4, mais sans leurs capacités de franchissement, ont été la deuxième source d’augmentation des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans le monde entre 2010 et 2018, selon le directeur de l’AIE.

Plus de 200 millions de SUV en circulation dans le monde
« Certes, des constructeurs automobiles mettent beaucoup d’argent dans les voitures électriques, mais les mêmes mettent aussi sur le marché de plus en plus de modèles de SUV », a souligné Fatih Birol à Paris, lors d’une conférence internationale sur l’électrification de l’énergie.

« Oui, les voitures électriques marchent fort, il y en a environ 6 millions dans le monde (…) Mais est-ce synonyme de décarbonation? Absolument pas », a-t-il insisté, relevant que la moitié roule « dans un pays, en Asie », la Chine, où les deux tiers de l’électricité sont produits par des centrales à charbon.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 90

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *