Société

Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) décrète encore et encore 48 heures de grève

Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) maintient la cadence. Après un mois de grève sans répit, les travailleurs de la justice ont décrété encore un mot d’ordre de grève de 48 heures couvrant les jeudi 23 et vendredi 24 juillet.

La médiation de la présidente du Haut conseil du dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye, n’a pas porté ses fruits. La rencontre entre le ministre de la Justice et le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) s’est soldée par un échec.

Les travailleurs reprochent au Garde des Sceaux de n’avoir pas diligenter la mise en œuvre des réformes intéressant les travailleurs de la Justice, objet de plusieurs décrets qu’il a trouvés en place.

Pour le secrétaire général du Sytjust, Me El hadji Ayé Boun Malick Diop, tout porte à croire que le ministre de la Justice veut remettre en cause certains acquis des travailleurs de la Justice, fruits de négociations collectives entre le Gouvernement et le SYTJUST et déjà actés par des décrets dûment signés par le président de la République, en violation des conventions internationales du travail.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 220

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *