Auto-Moto-AvionAvionTransport Aérien

Le patrouilleur indonésien CN-235 MPA acquis par le Sénégal a reçu son certificat de vol

Indonesian Aeorospace (PT Dingantara, PTDI) a annoncé aujourd’hui que l’avion de patrouille maritime CN-235 commandé par le Sénégal a reçu un certificat d’acceptation de vol.

À en croire Scramble.nl, l’avion de patrouille qui devrait prendre le numéro de série sénégalaise 6W-TTD est presque prêt à être livré.

Deuxième du genre commandé par le Sénégal, cet avion est cependant le premier de type AMP.

L’intérêt du Sénégal pour ce type d’avion avait été révélé le 16 mai par l’ambassadeur d’Indonésie, Mansyur Pangeran.

Mais ce n’est pas la première fois que l’armée de l’air sénégalaise s’intéresse à l’expertise indonésienne. Le premier contrat pour l’acquisition d’un CN-235-220 M a été signé en novembre 2014. L’appareil a été livré en janvier 2017.

30 millions de dollars (16 milliards FCFA) pour un CN-235
L’avion CN-235, renseigne kemlu.go.id, peut être utilisé pour une variété de missions de vol pratiques, tant pour les vols intérieurs à courtes distances que pour les vols entre les pays de la sous-région ouest-africaine dans le cadre de programmes humanitaires tels que la distribution d’ingrédients alimentaires dans les régions éloignées et les zones de sécheresse qui ne disposent pas de réseaux de transport et d’aérodromes, pour les missions d’évacuation médicale.

La même source ajoute que les « aéronefs CN-235 sont capables de voler pendant un maximum de 11 heures sans s’arrêter ». Aussi, ils sont connus pour avoir la capacité de transporter des marchandises de 4,7 tonnes et 36 personnes.

En outre, les aéronefs CN-235 ont été conçus pour effectuer des atterrissages et décoller sur des pistes courtes, sur des pelouses, des champs de terre, sur des terrains rocheux, c’est-à -dire du gravier de moins de 600 mètres.

Dans leurs missions, il est aussi indiqué des patrouilles maritimes, l’évacuation médicale, le déploiement de forces armées, des intérêts militaires ou civils, à des fins personnelles. Le CN-235 peut être équipé de radars Thales Ocean Master ou Searchmaster ou Talephonics APS-143 C5(V)3.

Vers l’acquisition d’un troisième CN-235
Un troisième appareil CN-235 du même type devrait être commandé, portant la flotte sénégalaise à cinq cellules dans le futur. Les négociations devaient connaître leur terme en février 2020 lors du salon aéronautique de Singapour, mais ont été reportées à 2021 à cause du de la crise sanitaire qui secoue le monde.

Avec Les Passionnes d’Aviation et d’Aéronautique

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 53

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *