InternationalTanzanie

Le Kilimandjaro toujours en proie aux flammes

Le feu mobilise les pompiers depuis plusieurs jours. La Tanzanie vient de décider d’envoyer l’armée en renfort.

La Tanzanie a mobilisé mardi ses soldats pour venir en aide aux pompiers civils et volontaires engagés pour lutter contre l’incendie sur le mont Kilimandjaro, qui dure depuis plus de dix jours.

Le feu s’est déclaré le 21 octobre près du camp de Karanga, à environ 4 000 mètres d’altitude, un point de passage pour les alpinistes lors de leur ascension du sommet le plus élevé du continent, surnommé le «toit de l’Afrique» (5 895 mètres).

Les flammes se sont ensuite propagées sur d’autres sites. Les quelque 600 personnes de l’équipe combattant le feu ont été débordées. Les soldats sont «déjà arrivés sur la montagne et sont prêts à éteindre le feu», ont indiqué les forces de défense de Tanzanie (TPDF) dans un communiqué, sans précisions sur le nombre exact de soldats dépêchés sur place.

Pas de blessé recensé
Le feu semblait sous contrôle la semaine dernière avant que des vents violents ne viennent le disperser sur d’autres sites alentour.

«Nous coopérerons avec les autres forces et les volontaires afin de nous assurer que le feu est rapidement maîtrisé, avant qu’il ne fasse des dégâts importants», précise le communiqué. Aucun blessé n’a été recensé à ce jour, et le tourisme n’est pour l’heure pas affecté, selon le gouvernement.

Montagne emblématique dont la cime enneigée est connue à travers le monde, le Kilimandjaro et la zone qui l’entoure sont classés comme parc national, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

D’une superficie totale de plus de 750 kilomètres carrés, le parc abrite un écosystème remarquable, avec une flore riche et une faune composée de nombreux animaux (éléphants, buffles, antilopes etc.).

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 310

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *