DiasporaInternational

Le géant de la logistique minière CSTT-AO du sénégalais Mamadou Lamine Guèye prend pied à Port-Louis

Important logisticien des miniers en Afrique, la Compagnie Sénégalaise de Transports Transatlantiques-Afrique de l’Ouest souhaite développer des activités de courtage depuis Maurice. L’île, elle, veut s’imposer comme une place forte pour les services administratifs maritimes.

Grand acteur de la logistique minière africaine, la Compagnie sénégalaise de transports transatlantiques-Afrique de l’Ouest (CSTT-AO) vient d’enregistrer à Maurice une nouvelle entité baptisée Meryt Maritime Services.

Dirigée par un homme d’affaires sénégalais, Mamadou Lamine Guèye, CSTT-AO veut, par ce biais, réduire les coûts d’affrètement de ses navires pour le secteur minier. Jusqu’à présent, c’est par l’intermédiaire de courtiers que CSTT-AO contactait les armateurs. Via sa nouvelle structure mauricienne, CSTT-AO veut les approcher lui-même.

Le groupe basé au Sénégal compte, parmi ses clients, certaines des principales multinationales minières du continent, notamment dans l’or. CSTT-AO s’occupe ainsi de la logistique du leader mondial Barrick Gold Corp, s’étant chargée de celle de la britannique Randgold Resources, très présente dans les mines d’or du Mali et rachetée par Barrick en janvier 2019.

Les grands armateurs présents à Maurice
Depuis les années 2000, le gouvernement mauricien travaille à imposer l’île comme un centre d’administration maritime intégré capable de gérer à la fois la propriété des cargos, leur affrètement, et même leur immatriculation (elle dispose d’un pavillon offshore concurrent de ceux du Liberia et de Panama).

En février 2019, son agence publique Economic Development Board (EDB) avait par exemple organisé un atelier sur la question. Le Parlement a également voté des lois sur le sujet : Merchant Shipping Act en 2007, puis Merchant Shipping Regulations en 2009.

Maurice dispose déjà de compétences en matière de courtage et d’affrètement. Témoin de la pénétration de la place mauricienne dans le secteur, les trois principaux armateurs mondiaux, Maersk, CMA CGM et MSC disposent tous de bureaux à Port-Louis.
Ancienne place forte dans le marché de l’immatriculation, le Liberia a, quant à lui, perdu sa position après la crise de 2008.

Avec la LC

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 397

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *