Société

La Sotracom de l’ex-ministre Thierno Lô devancée par Eiffage dans le marché de la réhabilitation des voies d’accès au Port autonome de Dakar

En prise avec le français Eiffage pour un marché destiné à la réhabilitation des voies d’accès au Port autonome de Dakar (PAD), l’entreprise sénégalaise Société de travaux de commerce (Sotracom) a vu fin septembre ses espoirs réduits à néant par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

Dirigée par l’entrepreneur Cheikh Lô aux côtés de son frère, l’ancien ministre multi-casquettes (artisanat, tourisme, etc.) Thierno Lô, la Sotracom avait déposé un recours au mois d’août à la suite de son éviction du marché par le PAD.

Malgré son offre jugée la moins-disante, avec une proposition d’environ 7,5 millions de dollars, l’ARMP lui a donné tort dans sa décision du 30 septembre pour ne pas avoir tenu compte des spécificités techniques du marché.

Ministre à plusieurs reprises sous la présidence d’Abdoulaye Wade, Thierno Lô a rejoint la société de son frère après la fin de règne du « Gorgui ».

Très critique de l’actuel chef de l’Etat Macky Sall, il est revenu sur le devant de la scène à la surprise générale en octobre 2019 avec sa nomination à la tête de la Société nationale de gestion du patrimoine du train express régional (SEN-TER SA).

Avec Africa Intelligence

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 218

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *