AfriqueAfrique de l'OuestInternational

La délégation ouest-africaine rencontre ce samedi le président Ibrahim Boubacar Keïta

Une réunion entre la délégation ouest-africaine et le président malien démissionnaire Ibrahim Boubacar Keïta est prévue samedi 22 août, dans la soirée. La délégation doit aussi rencontrer la junte.

La délégation ouest-africaine, attendue samedi à Bamako, rencontrera dans la soirée le président malien déchu Ibrahim Boubacar Keïta, après une réunion avec les militaires qui l’ont forcé à démissionner et ont pris le pouvoir mardi au Mali, a indiqué à l’AFP un membre de cette délégation.

Nous avons plusieurs rendez-vous dès ce samedi, parmi lesquels une rencontre à 16 h (locales et GMT) avec la junte au ministère de la Défense. Ensuite, en début de soirée, nous aurons un entretien avec le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, a déclaré ce membre de la délégation de la CEDEAO s’exprimant sous couvert d’anonymat.

La délégation, conduite par le médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan, est attendue entre dans l’après midi dans la capitale malienne, quatre jours après le putsch, condamné par l’organisation ouest-africaine.

La délégation entamera sa visite par des briefings avec les représentants de l’Union africaine et de la mission de l’ONU au Mali (Minusma), puis des ambassadeurs des pays de la CEDEAO à Bamako, selon le programme provisoire de la mission obtenu par l’AFP.

Elle rencontrera ensuite les membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), l’instance mise en place par les militaires pour diriger le pays. La rencontre avec la junte aura lieu au ministère de la Défense.

Les envoyés des pays d’Afrique de l’Ouest effectueront ensuite une visite aux personnalités arrêtées à Kati, la ville-garnison de la banlieue de Bamako devenue le centre du nouveau pouvoir, selon le programme.

Entretien avec le président déchu
En début de soirée, nous aurons un entretien avec le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit « IBK », a précisé à l’AFP un membre de la délégation de la CEDEAO s’exprimant sous couvert d’anonymat.

La CEDEAO rencontrera IBK ce soir, a confirmé à l’AFP un membre de la famille du président, arrêté et détenu depuis mardi par les militaires avec une quinzaines de hauts responsables civils et militaires, dont le Premier ministre Boubou Cissé.

La délégation doit rencontrer dimanche matin les ambassadeurs à Bamako des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU (France, Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne et Chine).

Les pays voisins du Mali, réunis en Sommet extraordinaire, avaient réclamé jeudi le rétablissement du président Keïta et décidé d’envoyer une délégation à Bamako en vue d’un retour immédiat à l’ordre constitutionnel.

Les militaires au pouvoir, qui ont promis de mettre en place une transition politique, ont été acclamé vendredi dans le centre de Bamako par des milliers de partisans de l’opposition, qui réclamaient depuis des mois le départ du chef de l’Etat et ont félicité l’armée pour son intervention.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 498

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *