Faits divers

La Cour Suprême rejette le pourvoi en cassation de Luc Nicolaï contre le Lamantin Beach

Le célèbre promoteur de lutte Luc Nicolaï doit se faire d’énormes soucis par ces temps qui courent. La Cour Suprême a en effet rejeté hier son pourvoi contre le Lamantin Beach. Autrement dit, l’arrêt de la Cour d’Appel de St-Louis du 24 octobre 2017 retrouve son plein et entier effet.

La Cour d’Appel de St-Louis avait condamné Cheikh Luc Nicolaï à 5 ans de prison dont un an avec sur- sis des chefs de détention de drogue, association de malfaiteurs et complicité de tentative d’extorsion de fonds.

Elle avait aussi condamné le complice du promoteur, le douanier Abdou Khadir Kébé à 5 ans de prison dont 3 ans 6 mois avec sursis.

Elle avait décerné un mandat d’arrêt contre Cheikh Luc Nicolaï. Ce dernier devait allouer à Bertrand Touly du Lamantin Beach la somme de 100 millions de frs et 200 millions de frs es qualité DG de l’hôtel. Ces montants devaient être payés solidairement par Cheikh Luc Nicolaï, Djibril Diop et Abdou Khadir Kébé.

Le promoteur de lutte est dans de sales draps puisqu’il ne peut plus faire recours. Les portes de la prison lui sont grandement ouvertes puisque, s’il ne paye pas ses sommes, Lamantin Beach peut faire appliquer la contrainte au corps. Apparemment, son ralliement à l’APR ne lui a pas servi à grand- chose.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 119

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *