Afrique de l'OuestSahel

La Confédération de l’Alliance des Etats du Sahel est née

– Les chefs de la diplomatie du Mali, du Burkina Faso et du Niger se sont rencontrés à Niamey pour finaliser le projet de texte sur la Confédération de l’Alliance des États du Sahel qui devrait être adopté prochainement par les chefs d’État

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont finalisé à Niamey, la capitale nigérienne, un projet de texte portant création de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES), ont rapporté plusieurs médias étrangers.

Les chefs d’État de ces pays qui ont rompu avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la France, devraient adopter ce projet de texte dans les ‘’prochaines semaines’’, a indiqué TV5 Monde.

Abdoulaye Diop, Karamoko Jean-Marie Traoré et Bakary Yaou Sangaré, respectivement chef de la diplomatie du Mali, du Burkina Faso et du Niger se sont rencontrés vendredi 17 mai à Niamey.

Cette rencontre avait pour but ‘’de finaliser le projet de texte relatif à l’institutionnalisation et à l’opérationnalisation de la Confédération Alliance des États du Sahel’’, a souligné Bakary Yaou Sangaré, lors de la lecture du communiqué final au terme de la réunion.

Selon TV5 Monde, citant Bakary Yaou Sangaré, ce projet de texte – dont le contenu n’a pas été divulgué – sera ‘’soumis aux chefs d’Etat (des trois États) pour adoption dès les prochaines semaines.’’

‘’Nous pouvons considérer très clairement, aujourd’hui, que la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES) est née’’, s’est félicité Abdoulaye Diop à l’issue d’une réunion avec le général Abdourahamane Tiani, président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie, au pouvoir au Niger.

L’AES couvre l’espace géographique du Liptako-Gourma, une région historique transfrontalière de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel, partagée entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Ouagadougou, Bamako, et Niamey, avaient annoncé fin janvier qu’ils quittaient la CEDEAO. Selon les autorités de ces pays, l’organisation sous régionale est instrumentalisée par la France.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 18

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *