SociétéTransport Aérien

La compagnie Air Sénégal sous le feu des récriminations et des condamnations judiciaires

La compagnie aérienne nationale Air Sénégal traverse une période tumultueuse, marquée par des récriminations persistantes de la part des clients ainsi qu’une série de condamnations judiciaires. Ces derniers jours, les problèmes de gestion et les insatisfactions des clients ont placé l’entreprise dans une position défavorable, tant sur le plan public que juridique.

Le 7 juin, la Chambre du contentieux des sociétés commerciales, des ventes commerciales et des transports du tribunal de Commerce de Dakar a statué sur trois affaires impliquant Air Sénégal. Selon le journal Libération, ces décisions judiciaires illustrent la série de litiges auxquels la compagnie fait face.

D’abord l’affaire Sci El Ali : Air Sénégal a été condamnée à payer à la Sci El Ali une somme de 29.240.980 FCFA en principal, en plus de 3.000.000 FCFA pour dommages et intérêts pour résistance abusive.

L’affaire A&A Strategy and Investment Advisory Sas : Une autre condamnation a été prononcée contre Air Sénégal dans le cadre de son différend avec le cabinet A&A Strategy and Investment Advisory Sas.

L’affaire Protec Suarl à Air Sénégal, et une condamnation supplémentaire a été prononcée contre la compagnie aérienne.

Ces condamnations mettent en lumière les difficultés que traverse Air Sénégal. Les litiges commerciaux et les récriminations des clients témoignent des défis auxquels est confrontée la compagnie, tant en termes de gestion interne que de relations avec ses partenaires et clients.

Les répercussions de ces décisions judiciaires sont multiples. Financièrement, les sommes à verser peuvent affecter les liquidités de la compagnie. En termes de réputation, ces condamnations nuisent à l’image d’Air Sénégal, érodant la confiance des clients et des partenaires commerciaux.

La série de condamnations récentes contre Air Sénégal est un signal d’alarme que l’entreprise ne peut ignorer si elle souhaite maintenir sa position sur le marché et regagner la confiance de ses clients et partenaires.

Pour surmonter cette période difficile, Air Sénégal devra probablement mettre en place des mesures correctives. Cela pourrait inclure une révision de ses procédures internes, une meilleure gestion des relations clients et une stratégie juridique plus solide pour éviter de futures condamnations.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 259

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *