International

« Human Rights Watch » dénonce l’hypocrisie de l’Occident et son double standard à Gaza

– L’organisation a accusé les États-Unis et les pays occidentaux d’hypocrisie et de silence en réaction à l’agression israélienne brutale contre les civils dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre.

L’organisation internationale « Human Rights Watch » a critiqué le silence de l’Occident face à la « violation » du droit international humanitaire par Israël, estimant que son « hypocrisie et son double standard sont flagrants ».

L’organisation a déclaré lundi dans un communiqué publié sur son site Internet que l’Occident « reste silencieux concernant les violations du droit international humanitaire par Israël, alors qu’il n’hésite pas à dénoncer les violations russes dans sa guerre contre l’Ukraine ».

« Les exigences du droit international humanitaire visant à protéger les civils s’appliquent à tout le monde, à savoir, ne pas attaquer les civils intentionnellement ou sans discernement, ne pas prendre des otages, ne pas punir les civils pour des actions commises par d’autres individus, et ne pas bloquer l’acheminement des aides humanitaires », lit-on dans le communiqué précité.

L’organisation a souligné que « le principe de non-réciprocité inhérent aux lois de la guerre s’applique à tous les conflits » et que « la violation de ces lois par une partie ne justifie pas ses violations par une autre ».

HRW a noté : « Les gouvernements des États-Unis et européens dénoncent les violations flagrantes de la Russie pendant la guerre en Ukraine et soutiennent les efforts internationaux pour obtenir justice pour les victimes.

Ils n’ont pas tardé à condamner les attaques menées par le Hamas contre Israël et à demander que les responsables rendent des comptes et que les otages soient libérés, tandis que leur réaction aux actions d’Israël à Gaza ont été mises en sourdine. »

« Où est la condamnation claire du durcissement du siège imposé à Gaza depuis 16 ans, qui équivaut à une punition collective et constitue un crime de guerre ?

Où est la colère face aux déclarations des dirigeants politiques israéliens cherchant à brouiller la distinction nécessaire entre civils et combattants à Gaza, alors même qu’ils ordonnent des bombardements plus intenses sur cette zone densément peuplée, qui ont transformé la ville en décombres ?

Où sont les appels clairs et francs adressés à Israël pour qu’il respecte les normes internationales dans son attaque contre Gaza, sans parler de sa responsabilité dans cela ?

Contrairement à la situation en Ukraine, où des efforts ont été déployés pour mobiliser le soutien international en faveur de Kiev et isoler la Russie, le monde assiste désormais à une réponse discrète aux dommages dévastateurs infligés aux civils par le blocus et l’attaque israéliens sur Gaza. »

L’organisation considère que « l’hypocrisie et les doubles standards des pays occidentaux sont flagrants et clairs » et estime qu’ils « risquent de saper des années de travail minutieux visant à promouvoir et à unifier les normes destinées à protéger les civils pris au piège des conflits à travers le monde », lit-on de même source.

L’organisation a conclu sa déclaration en disant : « Si les pays occidentaux veulent persuader le reste du monde de croire à ce qu’ils disent sur les valeurs, les droits de l’homme et les lois internationales régissant les conflits armés, alors les principes universels qu’ils appliquent à juste titre aux atrocités commises par la Russie en Ukraine et le Hamas en Israël doivent également s’appliquer à la nonchalance brutale d’Israël envers les civils à Gaza. »

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 310

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *