International

Hassan Nasrallah rejette le comportement condescendant d’Emmanuel Macron dans le dossier libanais

«Nous rejetons et condamnons ce comportement condescendant», a déclaré Hassan Nasrallah deux jours après le discours incendiaire d’Emmanuel Macron, qui a accusé la classe politique libanaise, y compris le Hezbollah, de «trahison collective».

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé mardi 29 septembre soutenir l’initiative de Paris réclamant la formation d’un gouvernement au Liban dans les plus brefs délais afin de débloquer des aides internationales cruciales, réclamant toutefois une «révision» du ton et du mode opératoire.

«Nous saluons toujours l’initiative française (…) mais les intimidations du mois dernier ne doivent pas se poursuivre», a déclaré Hassan Nasrallah dans un discours télévisé. «Nous n’acceptons pas votre accusation de trahison (…)

Nous rejetons et condamnons ce comportement condescendant», a-t-il ajouté deux jours après le discours incendiaire du président français Emmanuel Macron qui a accusé la classe politique libanaise, y compris le Hezbollah, de «trahison collective».

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 306

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *