DiasporaFaits divers

Cannabis, sans permis de séjour et sans permis de conduire à Vannes, le Sénégalais nie avoir conduit

« Les policiers m’en veulent. Je suis régulièrement contrôlé dès que je descends de mon immeuble au square de la Bourdonnaye. On préfère surveiller les riverains que les trafiquants », explique ce mercredi à la barre du tribunal de Vannes, ce Vannetais poursuivi pour conduite sans permis et en ayant fait usage de cannabis, le 5 février 2019 vers 21 h 30. Or, il assure : « J’avais les clefs de la voiture dans la poche mais je n’étais pas au volant. Je ne veux pas être jugé sur mon passé. »

En demandant la relaxe, son avocate souligne « le manque d’investigations lors de l’enquête policière. Dans ce quartier très surveillé, on n’a pas contrôlé les images des caméras. Ce sont toujours les mêmes policiers qui lui tombent dessus. »

D’origine sénégalaise et aujourd’hui sans permis de séjour, cet homme, âgé de 39 ans et sans emploi depuis 2014, a été condamné à plusieurs reprises et a connu la prison. Ce qui fait dire à la procureure : « Il n’a toujours pas pris conscience de ses différentes condamnations. Il se dit toujours victime. Pourtant il reconnaît être consommateur de stupéfiants. Et le propriétaire de la voiture confirme qu’il lui a prêté ses clefs car il lui avait dit avoir besoin de cette voiture. »

Et de requérir une peine de six mois de prison ferme et la révocation d’un sursis de trois mois.

La juge décide de mettre sa décision en délibéré. Le jugement sera rendu ce jeudi 3 septembre.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 177

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *