AfriqueAfrique de l'Ouest

7.142 décès dus au terrorisme ont été enregistrés dans le monde en 2021, dont près de la moitié en Afrique subsaharienne

Près de la moitié des décès dus au terrorisme sont enregistrés en Afrique subsaharienne

L’Afrique subsaharienne enregistre 48% des décès causés par le terrorisme dans le monde, a indiqué vendredi Abdoulaye Diop, président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Il intervenait lors de la 5ème réunion du comité de haut niveau sur le chantier paix et sécurité de l’UEMOA, à Dakar, la capitale sénégalaise.

« L’Afrique subsaharienne enregistre 48% du nombre total de décès dus au terrorisme, et c’est au Sahel que l’on compte les groupes terroristes à la croissance la plus rapide et les plus meurtriers », a soutenu Diop, reprenant les données du rapport de l’indice mondial du terrorisme.

« Les pays de l’UEMOA sont parmi les plus touchés par le terrorisme », a-t-il ainsi regretté.

D’après le rapport de l’indice mondiale du terrorisme publié en mars 2022, trois des quatre pays ayant la plus forte augmentation du nombre de décès dus au terrorisme se trouvent dans la zone UEMOA.

Il s’agit du Niger, du Burkina Faso et du Mali. La République démocratique du Congo étant l’autre pays du quatuor.

« L’organisation Daech remplace les talibans en tant que groupe terroriste le plus meurtrier au monde en 2021, avec 15 morts par attentats au Niger », a aussi relevé le document qui rappelle qu’en 2021, 7 142 décès dus au terrorisme ont été enregistrés dans le monde.

« Bien que les attaques terroristes mondiales aient augmenté pour atteindre 5 226 en 2021, les décès ont légèrement diminué de 1,2 % », a précisé en outre le rapport.

Alioune Ndiaye

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 258

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *