Société

18 morts enregistrés dans des accidents de la circulation sur les routes de Touba

Des milliers de personnes se rendent depuis samedi à la ville religieuse de Touba (centre) où se tient jeudi le Grand Magal, plus important pèlerinage religieux du pays

Dix-huit personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation en marge du grand Magal de Touba qui sera célébré jeudi (18ème jour de safar – 2eme mois du calendrier musulman) dans cette ville du centre située à 170 km de Dakar.

« Du samedi 10 au mercredi 14 septembre, 18 personnes ont été tuées dans des accidents de la route survenus entre Touba et d’autres villes », a indiqué mercredi le lieutenant-colonel Cheikh Tine, chargé de la communication de la brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP).

« L’année dernière, au même moment, un jour avant le Magal, nous en étions seulement à trois morts », a-t-il précisé regrettant le lourd bilan de cette année.

Il a évoqué le contexte particulier de la saison des pluies qui rend la chaussée glissante comme une des causes des nombreux accidents enregistrés.

Procédant à un bilan d’étape des interventions de la BNSP, Tine a fait état de 151 accidents et un total de 490 blessés enregistrés.

A l’occasion du grand Magal, plus important pèlerinage religieux du pays, des milliers de personnes en provenance des 14 régions du pays et de pays de la sous-région convergent vers Touba pour commémorer le départ en exil (1895) de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme.

Alioune Ndiaye

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 217

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *