CybercriminalitéCybersecuritéHackSociété

SYSROAD victime d’une cyberattaque par le groupe Lockbit: Une nouvelle menace pour la cybersécurité au Sénégal

Le groupe de ransomware bien connu Lockbit a récemment attaqué SYSROAD, leader de l’intégration de solutions informatiques et télécoms au Sénégal. Cette cyberattaque marque une nouvelle escalade dans les menaces cybernétiques auxquelles le continent africain est confronté.

D’après des informations fiables de Clément Domingo, alias SaxX, le « hacker éthique, les cybercriminels de Lockbit ont exigé une rançon pour ne pas publier les données sensibles de l’entreprise. Si leurs exigences ne sont pas satisfaites, ils menacent de rendre publiques les informations de SYSROAD dans un délai de trois jours, soit d’ici vendredi 31 mai.

SYSROAD est un acteur majeur dans le domaine de l’intégration de solutions informatiques et télécoms au Sénégal, collaborant avec plusieurs grands clients locaux. Une cyberattaque contre une telle entreprise ne se limite pas à un simple incident informatique, mais a des répercussions potentielles sur l’ensemble du secteur économique sénégalais.

Lockbit n’en est pas à son premier coup d’essai au Sénégal. Selon des remontées d’informations, le groupe aurait déjà fait une vingtaine de victimes dans le pays. Cette série d’attaques souligne la vulnérabilité des entreprises sénégalaises face à ce type de menace.

Les cyberattaques sur le continent africain sont désormais une réalité incontestable. Les entreprises africaines, tout comme leurs homologues mondiales, sont des cibles attrayantes pour les cybercriminels en quête de profits rapides et de données sensibles.

Le Sénégal vient d’accueillir un nouveau Ministre du Numérique ainsi qu’un nouveau directeur de Sénégal Numérique. Il est impératif que ces dirigeants mettent en place des mesures robustes pour protéger le cyberespace national, incluant des politiques de cybersécurité, des infrastructures de protection et des initiatives de sensibilisation.

En raison de sa position stratégique, le Sénégal est particulièrement vulnérable aux cyberattaques. Une augmentation de ces incidents pourrait avoir des répercussions négatives à long terme sur le tissu économique et l’attractivité du pays pour les investissements étrangers.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 226

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *