Société

Pourquoi la nouvelle ministre du pétrole Sophie Gladima s’entendra à merveille avec Macky Sall et sa cellule pétrole-gaz

Le président sénégalais a décidé de mettre une proche plus technicienne que politique à l’un des postes clés du gouvernement, à l’approche de la mise en production des découvertes de Tortue et Sangomar.

Très remonté contre son ministre du pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, envers qui sa confiance s’était largement érodée depuis plusieurs mois, le président Macky Sall a décidé lors du dernier remaniement, début novembre, de donner les rênes de ce portefeuille capital à une ultra-proche.

La nouvelle ministre, Sophie Gladima, était auparavant ministre des mines, comme le fut le chef de l’Etat. Elle le connaît depuis trois décennies, ayant notamment étudié en même temps que lui à l’Université Cheikh Anta Diop en géologie et à l’Institut des sciences de la terre de Dakar.

Le COS-Petrogaz à la fête
Contrairement à son prédécesseur au ministère du pétrole, Gladima n’est pas une politique et devrait davantage agir en technicienne. Cela donnerait davantage de place à la cellule pétrole/gaz de la présidence, le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (COS- Petrogaz), dirigé par Ousmane Ndiaye. Lorsqu’il était en 1988 le directeur des exploitations de la Société sénégalaise des phosphates de Thies (SSPT), Ndiaye était le chef de la nouvelle ministre du pétrole, à l’époque stagiaire dans cette société d’Etat.

Inauguré en octobre 2016, le COS-Petrogaz a pris de plus en plus d’ampleur. Ce département dont le nombre de cadres grandit rapidement vient notamment de prendre en charge le suivi de la nouvelle législation sur le local content.

Outre Ousmane Ndiaye, qui a également été le patron de Macky Sall à la Petrosen, le COS-Petrogaz est piloté par son numéro 2, l’ex-conseiller économique du président formé notamment à Sciences Po Paris, Mamadou Fall Kane.

Le secteur pétrolier et gazier au Sénégal est en effervescence depuis la découverte gazière de Tortue et celle de pétrole de Sangomar, respectivement en 2015 et 2014. Tortue, partagé avec la Mauritanie voisine, et Sangomar devraient tous deux rentrer en production d’ici à 2022/2023.

Avec Africa Intelligence

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 215

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *