AfriqueAfrique de l'OuestFaits divers

Plus de 200 migrants ouest-africains interceptés au large du Cameroun

Une embarcation transportant plus de 200 migrants clandestins, dont 130 mineurs en partance pour le Gabon, a été interceptée vendredi par la marine nationale dans les eaux du camerounaises à proximité de la métropole économique, Douala, a appris APA dimanche de source sécuritaire.

Venant du Nigeria voisin, le contingent, qui se compose de Béninois, Nigérians, Sénégalais et Togolais, a été remis au service local de l’émigration qui a annoncé leur expulsion imminente vers leur pays de départ.

Cette route maritime semble de plus en plus prisée par les migrants clandestins ouest-africains désireux de joindre le Gabon.

Dans la nuit du 29 au 30 juillet dernier, un navire en détresse, transportant 99 d’entre eux, avait déjà été secouru au large des côtes camerounaises.

Regroupés ensuite dans une église de la localité d’Ebodjè, située à quelque 300 kilomètres au sud de la capitale, Yaoundé, ces naufragés (65 Togolais, 33 Burkinabè, 1 Nigérian et 7 membres d’équipage ghanéens), parmi lesquels plusieurs femmes et des enfants, avaient reçu une assistance alimentaire et médicale du pays hôte, avant d’être rapatriés un mois plus tard vers leurs pays d’origine.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 350

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *