Faits divers

Pape Thierno Top et Salif Ka écopent de deux mois de prison ferme pour prostitution masculine sur neexna.com

Les prévenus Pape Thierno Top et Salif Ka, âgés tous les deux de 28 ans, ont comparu hier à l’audience des flagrants délits du tribunal de grande instance de Dakar.

Ils répondaient des faits de prostitution sans inscription sur le fichier sanitaire et publication d’images contraires aux bonnes mœurs sur le site Neexna.com. Les deux prévenus ont écopé de deux mois de prison ferme.

Attraits hier à la barre des flagrants délits pour prostitution sans inscription sur le fichier sanitaire et publication d’images contraires aux bonnes mœurs sur le site Neexna.com, Pape Thierno Top et Salif Ka ont été déclarés coupables des faits qui leur sont reprochés et ont écopé de deux mois de prison ferme.

Le prévenu Pape Thierno Top, en pleurs, a assumé et reconnait tout ce qui est mentionné sur le procès-verbal. « J’allais sur le site Neexna.com pour fixer des rendez-vous à toute personne intéressée par des rapports sexuels moyennant de l’argent ». Ne s’en arrêtant pas là, il précise : « J’ai mis ma photo en étant tout nu sur le site Nexna.com ».

« Vous êtes des pervers. Il faut aller chercher du travail et arrêter vos actes pervers et immoraux. L’argent gagné ne vous mène à rien », sermonne le juge qui ajoute que l’Internet n’est pas fait pour les mauvaises choses.

Le ministère public a requis l’application de la loi pénale. Quant à l’avocat de la défense, il a insisté sur les ravages d’une société spectacle incitant les individus à se mettre dans des positions indécentes, immorales et perverses pour gagner de l’argent.

« Les prévenus sont coupables d’incitations contraires aux bonnes mœurs, ce qu’ils ont reconnu devant la barre », a déclaré Me Iba Mar Diop. Il a plaidé une application bienveillante de la loi pénale en faveur de ses clients.

Le tribunal a déclaré les prévenus coupables des faits qui leur sont reprochés. Des prévenus qui ont présenté leurs excuses aux juges, jurant qu’ils ne vont plus recommencer.

Les deux « prostitués masculins » ont en définitive écopé de deux mois de prison ferme.

Mamadou SY

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 117

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *