Société

Ño Lank pour dire non à l’augmentation du prix de l’électricité au Sénégal

La hausse annoncée du prix du courant est en train de réveiller le démon de la protestation.

Si Aar Li nu Bokk n’a pas pu mobiliser les Sénégalais autour des questions du pétrole, Yen a marre, qui a été créé pour s’opposer aux coupures intempestives de courant sous Wade, reprend du service.

Dotés une imagination fertile, Aliou Sané et Cie ont lancé le collectif citoyen «ÑO LANK», une manière de dire non à l’augmentation du prix de l’électricité. À ce propos, le mouvement tient une conférence de presse ce matin.

D’après la note parvenue à Dakarecho , la rencontre permettra à cette dynamique composée de plusieurs mouvements citoyens, syndicats de travailleurs et organisations politiques etc… de présenter à la presse nationale et internationale son plan d’action de mobilisation contre l’augmentation du prix de l’électricité.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 219

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *