DiasporaPolitique

Manifestations de la diaspora sénégalaise devant l’ITIE à Paris

La lutte pour la transparence dans la cession des licences des blocs offshore de Cayar et Saint-Louis s’est exportée.

Après la manifestation, vendredi, de la plateforme «Aar Li nu bokk» à Paris, nos compatriotes résidant en France ont récidivé hier.

Ils se sont mobilisés devant le siège de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) pour vilipender le régime de Macky Sall. Le président de la structure qui présidait une réunion du conseil d’administration de l’ITIE est descendu pour écouter les complaintes des Sénégalais.

Ils ont taxé le président Macky Sall de pilleur de nos ressources naturelles. Selon eux, c’est une bande de mafia qui a mis main basse sur nos ressources naturelles. Ainsi, ils ont demandé au président de l’ITIE de retirer leur satisfecit au Sénégal.

Le président de l’ITIE a tenu à rappeler que le Sénégal a envoyé sa lettre d’adhésion en 2013. Donc bien avant la cession des licences à Petro-tim.

Donc pas de satisfecit en 2012, mais 2016. Il a souligné que ce n’est pas de la mission de l’ITIE de venir enquêter sur cette affaire, mais que le Sénégal sera soumis aux 32 critères d’évaluation de sa gestion des ressources naturelles. Aussi un expert international indépendant va examiner le dossier avant que l’Itie ne donne un avis.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 233

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *