Santé-Sciences-HistoireSénégalSociété

Le port du masque exigé dans certains lieux publics au Sénégal

Cette mesure est prévue au moins jusqu’au début du mois de mai. Le pays compte officiellement 367 cas de Covid-19, 220 guéris et 3 décès.

Le Sénégal a imposé dimanche le port obligatoire du masque pendant la période de l’état d’urgence. Cette mesure est prévue pour durer au moins jusqu’au début du mois de mai afin de lutter contre la pandémie de Covid-19.

« Le port obligatoire du masque de protection durant l’état d’urgence est prescrit dans […] les services de l’Administration, du secteur privé, de commerce et de transport. Tout manquement aux présentes dispositions sera puni par les peines prévues par les lois et règlements », indique un arrêté du ministère de l’Intérieur.

Le pays a déclaré 367 cas de coronavirus, 220 guéris et 3 décès. Le président, Macky Sall, a décrété l’état d’urgence sur tout le territoire depuis le 24 mars. Il est assorti d’un couvre-feu de 20 heures à 6 heures. La mesure a été prolongée de 30 jours par un décret du 3 avril.

Pas de confinement dans le pays
Les autorités sénégalaises ont déjà interdit les rassemblements et les prières collectives, proscrit la circulation entre les villes, suspendu quasiment tout le trafic aérien pour endiguer la progression du nouveau coronavirus.

Le Sénégal s’est jusqu’alors gardé d’imposer le confinement. Il représenterait un défi considérable dans ce pays pauvre dont une bonne partie de la population vit au jour le jour.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 295

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *