Sport

Le Maroc conserve sa première place après le match nul face au Gabon 2-2

Buts : Allevinah (21e) et Aguerd (81e, CSC) pour les Panthères // Boufal (74e sp) et Hakimi (84e) pour les Lions de l’Atlas

Faites entrer les artistes !

Le Maroc a assuré la première place du groupe C en décrochant un match nul spectaculaire face au Gabon (2-2), mais le moins que l’on puisse dire c’est que les Lions de l’Atlas ont eu très chaud face à des Panthères décomplexées, dans le sillage de Jim Allevinah.

L’entame soporifique au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé n’était qu’un leurre, tant le reste du match est déconseillé aux cardiaques. Car moins d’une minute après la première action menaçante du Maroc, Jim Allevinah – déjà buteur providentiel face au Ghana – s’en est allé punir la glissade de Sofian Chakla (1-0, 21e).

Dès lors, la lumière s’est allumée à tous les étages. Palun fait suer Munir (40e), Kanga envoie une sacoche d’outre-tombe (39e)… en face, le Maroc réplique, mais manque de justesse.

Sur un nuage, Allevinah manque le doublé par deux fois après l’entracte (55e et 57e). Preuve de sa pleine confiance, le Clermontois réalise d’abord un grand pont avant, quelques instants plus tard, de claquer une volée monstrueuse dans un angle impossible sur la barre de Munir.

Le couperet tombe finalement de manière litigieuse sur la tête des Panthères, à la suite d’un penalty sifflé contre Poko et Amonome, et transformé par Sofiane Boufal (1-1, 74e).

Malgré un pion contre son camp de Nayef Aguerd, pressé par Aaron Boupendza sur un centre fort d’Allevinah (2-1, 81e), ce sont bien les hommes de coach Vahid qui auront le dernier mot, via un coup franc de patron d’Achraf Hakimi (2-2, 84e).

En huitièmes, le Maroc restera à Yaoundé pour affronter le Cap-Vert, la Guinée, le Mali, la Gambie ou la Tunisie, tandis que le Gabon défiera le Burkina Faso, à Limbé. Et si le forfait définitif des fêtards Aubameyang et Lemina était en réalité une bénédiction pour Patrice Neveu et compagnie ?

Gabon (3-5-2) : Amonome – Assoumou, Ecuele Manga, Palun – Moucketou-Moussounda (Ameka, 64e), J. Obiang, Kanga, Poko, Oyono – Allevinah (Mayi 88e), Boupendza (Meye, 90e+1). Sélectionneur : Patrice Neveu.

Maroc (4-4-2) : Munir – Hakimi, Chakla (Saïss, 89e), Aguerd, Masina – Chair (Amallah, 31e), Ounahi (Tissoudali, 89e), S. Amrabat, Fajr (Barkok, 56e) – El Kaabi (Boufal, 57e), En-Nesyri. Sélectionneur : Vahid Halilhodžić.

Dakarecho avec SoFoot

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 60

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *