Société

Le Khalife Général des Mourides n’acceptera plus qu’on attaque la confrérie mouride

Le Khalife général des Mourides a fait une sortie ce lundi pour se prononcer sur différents sujets de l’actualité nationale

Le Khalife général des Mourides a fait une sortie hier pour se prononcer sur différents sujets. Entre comportements contraires aux enseignements de Serigne Touba notés dans la cité religieuse, attaques contre le Cheikh lui-même et son héritage, et les velléités chez certaines personnes de tenter de déprécier l’œuvre de ce dernier, Serigne Mountakha n’a pratiquement rien laissé au hasard.

D’habitude, c’est Serigne Bass Abdou Khadre qui parle au nom Serigne Mountakha Mbacké. Mais cette-fois, c’est le Khalife général des Mourides lui-même qui a pris la parole pour taper du poing sur la table. D’emblée, le guide religieux a estimé que nul ne doit ignorer Serigne Touba et son immense œuvre. «Nous devons perpétuer cette œuvre. Serigne Touba a toujours enseigné la conduite à tenir en tant que bon musulman et de façon générale en tant qu’être humain. Nous devons lui être reconnaissants. C’est grâce à son œuvre que nous parviendrons à bénéficier de la miséricorde », dit-il. A l’en croire, un disciple de Serigne Touba ne peut avoir des comportements aux antipodes de l’Islam.

Sur ce, il estime que quiconque se permet de tenir des manifestations contraires aux enseignements du Cheikh dans la cité religieuse sera châtié. « Je donnerai le Ndigël pour que sa maison soit détruite et j’ordonnerai son expulsion de la cité », a-t-il menacé. Poursuivant, le chef religieux n’a pas caché son amertume de voir des individus tenter de déprécier l’œuvre de Serigne Touba. «Nul n’a jamais osé dire du mal de Serigne Touba durant les précédents Khalifats.

Tous les précédents Khalifes ont toujours été fermes par rapport aux attaques contre la confrérie. Nous avons été très cléments. Et ceci peut nous mener vers un désastre. » Selon lui, il n’est plus question de laisser n’importe qui faire n’importe quoi. «Si j’ai amené la Gendarmerie ici chez moi, c’est pour traquer les malfaiteurs. Je demande au Commandant de la Gendarmerie de n’épargner aucun malfrat, serait-il mon fils! », a-t-il précisé. Par ailleurs, parlant de la dernière élection présidentielle, Serigne Mountakha a déploré ce qui s’est passé à Touba lors de cette échéance électorale.

«Plus jamais à Touba, des élections ne permettront à une personne d’être élue. Les impolis seront corrigés. J’en donne la garantie. J’ai appelé tous les khalifes des grandes concessions pour les inviter à collaborer. Touba n’a qu’un chef et c’est le Khalife », at-il martelé. Avant de demander aux petits fils de Serigne Touba de quitter les villes pour revenir dans la ville sainte. «Quittez Dakar et revenez ici! Revenons à l’héritage de Serigne Touba.

Suivons les traces de nos ancêtres. Les attaques contre la confrérie cesseront à tout prix. Quiconque désobéit sera châtié de sa témérité. Je refuse d’aller répondre à ces soi-disant appels de l’Islam qui se font à Dakar », indique-t-il.

S.B.Diallo

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 206

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *