Faits diversMatam

Le football pour enterrer les problèmes de castes à Diatar

Le village de Diatar a été pendant plusieurs années le théâtre de conflits entre castes, lesquels avaient fini de plomber le développement de leur terroir. En effet, ces problèmes avaient été à l’origine de batailles rangées et d’arrestations qui avaient plongé la localité dans une atmosphère délétère.

Les fils de Diatar en ont tellement souffert que les jeunes de cette localité d’environ 4000 habitants, située à 4 km de la commune, ont, par la magie du football, réussi à aplanir les querelles voire la haine qui avait fini de s’installer entre Torodo, Sebbes, Matioubes, Soubalbes, Galounkobes.

Le terrain du village a regroupé toutes ses appartenances qui ont répondu à la finale parrainée par le chef Mamadou Amadou Sy dit Ibra Aissata pour enterrer la hache de guerre. Mama Iba Sy, conseiller municipal de la commune de Guédé village salue l’unité retrouvée.

« Diatar est un village qui doit décoller vers le développement mais malheureusement les problèmes de castes nous ont toujours freinés. Dieu merci », dit-il, presque en pleurs. Ainsi, Diatar retrouve son unité au grand bonheur des populations du Fouta car ce problème avait des ramifications dans d’autres villages de la localité.

La finale qui opposait Legal Sintiou à Asc Fonde et la seule finale où le vainqueur est la paix retrouvée par des populations longtemps déchirées par des pratiques d’une autre époque. Dans les 8 équipes qui ont participé au tournoi, il n’y avait pas de distinctions ethniques.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 117

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *