Auto-Moto-AvionAvionTransport Aérien

Indigo commande à Airbus plus de 300 A320neo, A321neo et A321XLR

La compagnie aérienne à bas coûts a annoncé avoir commandé 300 avions A320 neo, A321 neo et A321 XLR pour un montant d’au moins 29,8 milliards d’euros au prix catalogue. C’est la plus grosse commande d’Airbus pour une compagnie aérienne depuis le début du siècle.

Nouveau record pour Airbus. La compagnie aérienne à bas coûts IndiGo a annoncé ce mardi avoir passé une commande monstre au constructeur européen: 300 avions de la famille des A320 neo pour un montant total d’au moins 33 milliards de dollars (29,8 milliards d’euros) au prix catalogue, selon Reuters. La commande comprend des A320 neo, des A321 neo et des A321 XLR, la nouvelle version du monocouloir d’Airbus.

Il s’agit de la plus grosse commande passée par une compagnie aérienne à Airbus depuis le début du siècle. Si le constructeur avait déjà annoncé en 2017 la vente de 430 avions de la famille A320, celle-ci n’était pas destinée à une compagnie aérienne mais à l’américain Indigo Partners (qui n’a rien à voir avec la compagnie indienne), une société d’investissement spécialisée dans la location d’avions à des sociétés à bas coût.

Une victoire face à Boeing
Toujours selon Reuters, la compagnie indienne IndiGo qui ne détient pourtant que des Airbus aurait mis en compétition l’avionneur européen avec son concurrent Boeing sur cette méga-commande. En effet, le constructeur américain tente depuis des mois de séduire une nouvelle clientèle pour se relancer après les déboires du 737 MAX. IAG avait justement créé la surprise en juin en commandant 200 MAX.

Difficile pourtant de croire qu’IndiGo aurait pu passer commande chez Boeing. Diversifier sa flotte en achetant à la fois des avions d’Airbus et des appareils de son concurrent américain est en effet très coûteux pour les compagnies. Cette commande va faire passer la flotte d’Airbus A320neo chez IndiGo à 730 appareils, souligne Airbus dans un communiqué.

Après avoir été contrainte d’immobilier 12 de ses A320neo en raison de retards de livraison de nouveaux réacteurs, IndiGo avait par ailleurs décidé mi-2019 de lâcher le motoriste américain Pratt & Whitney en passant une commande de 20 milliards de dollars de moteurs LEAP-1A à son concurrent CFM International (General Electric et Safran Aircraft Engines) pour équiper ses appareils.

Paul Louis

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 53

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *