Faits diversFrance

François Fillon condamné à cinq ans de prison dont 2 ans ferme et 10 ans d’inéligibilité dans l’affaire des emplois fictifs

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu l’ancien Premier ministre coupable de détournement de fonds publics dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope.

Les avocats de l’ancien Premier ministre François Fillon avaient demandé une réouverture du procès pour faire la lumière sur d’éventuelles « pressions » pendant l’enquête. Mais le suspense autour du rendu du jugement ce lundi 29 juin, est finalement terminé. Le tribunal correctionnel a tacitement refusé de reporter le jugement et a rendu sa décision dans la foulée.

Le tribunal correctionnel de Paris a donc refusé de rouvrir les débats, comme le demandaient les avocats du clan Fillon. Ces derniers estimaient que les propos de l’ex-procureure du parquet national financier, Eliane Houlette, le justifiaient. La magistrate avait fait part de pressions de sa hiérarchie dans la conduite de cette enquête.

Deux ans de prison ferme pour Fillon
L’ancien Premier ministre a été condamné à cinq ans de prison dont deux ferme, ainsi qu’à dix ans d’inéligibilité.

Penelope Fillon a été reconnue coupable de complicité et de recel de détournement de fonds publics. Elle a été condamné à trois ans de prison avec sursis.

Le parquet avait requis cinq ans de prison dont trois avec sursis, 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité à l’encontre de François Fillon. Il avait réclamé trois ans de prison avec sursis et une amende identique pour son épouse. Enfin, le ministère public avait demandé deux ans avec sursis et 20 000 euros d’amende contre Marc Joulaud.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 133

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *