Société

Des milliers de tonnes d’oignons en souffrance dans les zones des Niayes

Des milliers de tonnes d’oignons connaissent une mévente dans les zones des Niayes, Lompoul, Potou et environs.

La production de cette année était très bonne, toutefois les producteurs rencontrent d’énormes difficultés pour écouler leurs produits qui sont stockés à l’air libre et exposés à tous les aléas.

Malgré le faible prix de 100 francs le kg dans les zones d’exploitation, les agriculteurs éprouvent d’énormes problèmes pour trouver acquéreurs. Le kilogramme étant vendu à Louga entre 200 et 250 francs et même quelques fois entre 150 f et 100f le kg.

Devant cette situation qui inquiète à plus d’un titre les maraichers de la zone, qui ne savent plus à quel saint se vouer, en appellent à l’intervention du chef de l’Etat pour les sortir de cette mévente de leurs produits.

Lesquels commencent à pourrir et à perdre de leurs poids et de leur qualité.

En tout cas, les consommateurs, eux, ne se plaignent pas face aux prix pratiqués sur les marchés qui sont abordables. La pomme de terre aussi rencontre des préoccupations liées à sa conservation et son écoulement.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 211

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *