AfriqueCoronavirus- Covid-19

Covid-19 : un «signe d’espoir» en Afrique, où les infections sont en baisse

La pandémie a fait au moins 787 918 morts depuis fin décembre. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 286 nouveaux morts, le Brésil (1 212) et l’Inde (977).

Vigilance maximale : la France a dépassé ces dernières 24 heures les 3 700 nouveaux cas , une progression inédite depuis mai, selon les chiffres publiés hier par la DGS. L’activité hospitalière reste de son côté toujours stable .

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot veut supprimer la distanciation sociale dans les salles de spectacle .
Depuis quelques jours, la question de l’accès au vaccin agite plusieurs pays. En Australie, on souhaite que cela soit obligatoire, contrairement aux Etats-Unis. Le pape François a lui appelé à ce qu’ils ne soient pas destinés prioritairement « aux plus riches ».

14h45. Afrique : une lueur d’espoir avec la baisse du nombre quotidien de cas de Covid. Le nombre moyen de personnes quotidiennement testées positives au Covid-19 en Afrique a diminué la semaine dernière, ce qui offre un « signe d’espoir » au continent dans son combat contre la maladie, a annoncé ce jeudi le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l’Union africaine. La moyenne en Afrique la semaine dernière était de 10 300 nouveaux cas par jour, contre 11 000 la semaine précédente.

14h15. Estée Lauder veut supprimer jusqu’à 2000 postes dans le monde. Le groupe de cosmétiques américain a annoncé ce jeudi la suppression de 1 500 à 2 000 postes ainsi que d’autres mesures d’économies, après un trimestre marqué par une forte baisse de la fréquentation de ses magasins pendant la pandémie.

14h58. Port du masque obligatoire pour tous les policiers nationaux. Le port du masque est obligatoire dès à présent pour tous les effectifs, selon une instruction du directeur général de la police nationale datée du mercredi 19 août et envoyée aux services. Notamment dans l’exercice « des missions susceptibles de mettre les personnels au contact physique du public », dans tous les espaces de travail clos, ou encore dans les véhicules de service lorsqu’ils sont « occupés par plus d’un agent ».

14h30. L’Union européenne réserve 225 millions de doses du potentiel vaccin de l’Allemand CureVac. Le contrat envisagé « permettrait à tous les États membres de l’UE d’acheter le vaccin et également de faire des dons à des pays à revenu faible ou moyen ou de le retransférer vers des pays européens », a souligné la Commission européenne. C’est le quatrième accord trouvé dans le cadre de l’achat de vaccins par la Commission.

Bruxelles a déjà réservé 300 millions du vaccin en préparation du Français Sanofi, et 400 millions de celui de l’Américain Johnson & Johnson. La Commission a par ailleurs signé le 14 août un contrat d’achat anticipé avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca pour 300 millions de doses, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires.

14h15. Le bilan mondial de la pandémie. La pandémie a fait au moins 787 918 morts depuis fin décembre. Sur la journée de mercredi, 6 822 nouveaux décès et 270 587 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 286 nouveaux morts, le Brésil (1 212) et l’Inde (977).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 86 décès pour 100 000 habitants, suivi par le Pérou (81), l’Espagne (62), le Royaume-Uni (61), et l’Italie (59).

13h20. L’OMS assure que l’Europe peut désormais cibler le virus sans verrouiller la société. « Entre les mesures de base à l’échelle nationale et les mesures supplémentaires ciblées, nous sommes en bien meilleure position pour éradiquer les flambées virales localisées. Nous pouvons gérer le virus et maintenir l’économie et le système éducatif en marche », a déclaré depuis Copenhague le directeur de la branche Europe de l’OMS, Hans Kluge, au cours d’une conférence de presse en ligne. Des propos qui vont dans le sens de ceux d’Emmanuel Macron, qui a exclu tout reconfinement généralisé.

Malgré le rebond épidémique de ces dernières semaines, « nous ne sommes pas de retour en février, nous savons comment cibler le virus plutôt que de cibler la société », a insisté M. Kluge.

13 heures. Piscine bondée à Wuhan : la Chine défend la fête. Des photos et vidéos montrant des centaines de baigneurs en maillot de bain, dansant côte à côte au son d’une musique électronique et sans masque, ont été très partagées sur les réseaux sociaux.

Ce spectacle dans le parc aquatique « montre que Wuhan a remporté une victoire stratégique dans sa lutte contre l’épidémie », a estimé jeudi Zhao Lijian, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, en réponse à une question. Aucun mort ne serait à déplorer depuis mi-mai en Chine.

12h40. Pas de fan zones à Paris pour la finale. Alors que le PSG affronte le Bayern de Munich en finale de la Ligue des champions dimanche soir, la proposition de fan zones émise hier par la ministre des Sports Roxana Maracineanu a été définitivement enterrée, selon une source policière. « Elle n’est pas réfléchie et n’a pas de sens d’un point de vue sanitaire », a ajouté Anne Souyris, adjointe à la Santé de la maire PS Anne Hidalgo.

12h27. L’Allemagne place les côtes croates en zone à risque. Une partie des côtes touristiques de la Croatie ont été classées en zone à risque en raison du nombre élevé de cas d’infections au nouveau coronavirus, a annoncé l’institut de veille sanitaire RKI. Le pays a également inscrit pratiquement toute l’Espagne sur la liste, qui prévoit que les voyageurs de retour de ces pays se fassent tester et observent une quarantaine. À l’inverse, le Luxembourg a été retiré.

12h20. Pradié (LR) contre un report de la rentrée. « On ne peut pas raisonnablement reporter la rentrée scolaire », a estimé Aurélien Pradié, secrétaire général des Républicains, sur France Inter, alors que l’inquiétude grandit à moins de deux semaines du retour à l’école. « Cette rentrée scolaire a été mal préparée depuis des mois », a-t-il déploré. Les syndicats enseignants se montrent de plus en plus inquiets à l’approche de la rentrée, prévue le mardi 1er septembre.

12h10. Séoul : une église au cœur d’un scandale. Le pays a enregistré 288 nouveaux cas quotidiens (297 la veille). Cette flambée est provoquée par des centaines d’infections parmi les membres d’une église dirigée par un prédicateur d’extrême droite. Ils avaient assisté à une manifestation antigouvernementale à Séoul le 15 août, à l’occasion du 75e anniversaire de la reddition du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale. Les autorités coréennes ont exhorté tous les manifestants à se faire tester immédiatement dans les cliniques de santé publique.

11h50. Les Ehpad ne veulent pas d’un nouveau confinement. Un nouvel épisode « ne serait plus toléré ni par les résidents ni par les familles ni même par le personnel qui a très mal vécu les choses parfois », a déclaré Brigitte Bourguignon, la ministre chargée de l’Autonomie, sur LCI. Elle plaide plutôt pour un dépistage « systématique » et un isolement « ciblé » des résidents. Pour rappel un peu moins de la moitié des personnes décédées du Covid-19 en France sont des pensionnaires d’Ehpad.

11h28. Emirates assurera 100 % de ses destinations en 2021. La plus grande compagnie du Moyen-Orient prévoit de desservir à nouveau « toutes ses destinations » d’ici l’été 2021. La compagnie qui exploite une flotte de 270 gros-porteurs, a interrompu ses activités fin mars en raison du Covid-19. Elle a repris deux semaines plus tard une activité réduite, avant d’augmenter progressivement ses vols après l’assouplissement des restrictions de voyage par Dubaï pour relancer son secteur touristique.

11h13. Aggravation en Ukraine. Le pays a enregistré 2 134 nouveaux cas de coronavirus et 40 décès, un « record » selon les autorités pour qui la situation « s’est aggravée substantiellement ». Parmi les nouveaux malades, il y a 100 enfants et 160 membres du personnel médical, a précisé le ministre de la Santé, Maxime Stepanov. Au total, l’ex-république soviétique a enregistré depuis le début de la pandémie 98 537 cas de Covid-19, dont 2 184 mortels, pour environ 40 millions d’habitants.

11h05. Au Japon les restrictions d’entrée font débat. Le directeur général de Rakuten Hiroshi Mikitani, a exhorté le gouvernement japonais à revoir les restrictions d’entrée des ressortissants étrangers, d’après Reuters. Il affirme que ces mesures pourraient ternir à l’attrait du pays et faire stagner l’innovation. De nombreux pays ont imposé des restrictions de voyage, mais le Japon fait partie des plus stricts, interdisant l’entrée à quelques exceptions près non seulement pour les touristes, mais aussi pour les titulaires de visas de longue durée de plus de 140 pays.

10h50. L’Espagne face au rebond de l’épidémie. Le nombre de morts hebdomadaires a doublé avec 131 décès en une semaine, tandis que la région de Madrid redevient la région la plus touchée comme durant le pic de la pandémie. Le nombre de nouveaux cas a lui aussi bondi avec 6 700 positifs de plus recensés en 24 heures, portant le total à plus de 370 000, le nombre le plus élevé d’Europe occidentale. Face à cette nouvelle vague, le pays a décidé vendredi 14 août la fermeture des boîtes de nuit et l’interdiction de fumer dans la rue si une distance de sécurité de deux mètres ne peut pas être respectée, s’ajoutant à l’obligation déjà généralisée du port du masque.

10h25. Nouvelle-Calédonie : le secteur aérien dans le rouge. Les deux compagnies de Nouvelle-Calédonie, internationale et domestique, ont sollicité des prêts garantis par l’Etat français (PGE) et vont réduire leur masse salariale pour ne pas sombrer alors que l’île est sous cloche depuis cinq mois, ont-elles indiqué. Air Calédonie Internationale (ACI) a notamment enregistré des pertes mensuelles de 4,7 millions d’euros.

9h30. La situation dans le monde. L’épidémie a déjà fait plus de 780 000 morts. Les Etats-Unis restent le pays plus endeuillé de la planète et ont enregistré 172 965 décès, dont 1 286 de plus au cours des dernières 24 heures. Mais l’Europe, qui avait pris des mesures draconiennes pour contenir la progression de la pandémie au cours de l’hiver et du printemps, s’inquiète, elle aussi, d’un nouveau rebond alors que les vacances d’été touchent à leur fin. Retrouvez notre article sur l’augmentation du nombre de cas en Allemagne ICI.

8h35. « Ne pas mettre le pays à l’arrêt » : Macron exclut tout reconfinement général. Dans un entretien accordé à Paris Match, le président français a de nouveau insisté sur les « stratégies localisées, comme ce qui s’est passé en Mayenne, et allant même jusqu’à un reconfinement ciblé si la situation l’imposait ». En savoir plus ICI.

8 heures. L’aide alimentaire submergée de demandes. Les équipes du Parisien ont rencontré Les bénévoles de l’association Août secours alimentaire. Ces derniers enregistrent jusqu’à trois fois plus d’inscrits cette année après le confinement. Retrouvez ici notre analyse de cette précarité grandissante. À lire également, notre reportage dans un centre parisien. À l’instar de Mohamed, un père de famille de 35 ans qui a vu ses ressources chuter avec le confinement, beaucoup de nouveaux profils se rendent dans ces distributions gratuites.

7h45. Tester et isoler rapidement! Une nouvelle étude de l’Imperial College de Londres fait le point sur les mesures les plus efficaces contre la propagation du Covid-19. Si se couvrir la bouche et le nez devient obligatoire dans de plus en plus de lieux, ces travaux insistent surtout sur l’importance des tests et de l’isolement rapide des porteurs du virus.

La baisse de 26 % du taux de reproduction du virus est obtenue à condition que les tests soient effectués dès l’apparition des symptômes, que les résultats soient rendus dans les 24 heures, que l’isolement des personnes en contact avec le malade se fasse lui aussi dans les 24 heures et qu’au moins 80 % des personnes infectées et leurs contacts soient identifiés. Des critères ambitieux, loin d’être respectés dans l’Hexagone.

7h30. Allemagne toujours : la pandémie relance le débat sur les 4 jours de travail par semaine. Le président du puissant syndicat de la métallurgie IG Metall, Jörg Hofmann, a déclenché un débat national en proposant d’instaurer une telle mesure pour sauvegarder l’emploi, au moment où la courbe du chômage s’envole dans le pays, comme ailleurs dans le monde. Le ministre social-démocrate du Travail a lui-même jugé mercredi qu’« un temps de travail réduit avec compensation salariale partielle peut être une mesure appropriée ».

Sans surprise, cette piste crispe une partie du patronat. Mais l’Allemagne a déjà recouru à ce type de mesures : en 1994, Volkswagen avait mis en place la semaine de 28 heures pour sauver 30 000 emplois menacés.

7h00. Allemagne : 1 707 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures. Les autorités sanitaires allemandes n’avaient pas recensé un tel chiffre depuis le mois d’avril.

Si elle dégage une tendance à la hausse par rapport aux dernières semaines, cette information doit être lue avec prudence. La capacité de dépistage est beaucoup plus massive qu’au printemps.

Les autorités multiplient les mises en garde face à la remontée des cas de contaminations, liées en grande partie au retour de nombreux touristes allemands de l’étranger.

6h55. Tennis : deux joueurs mis en quarantaine et retirés du tournoi de Cincinnati. Deux joueurs ayant été en contact avec le cas positif au Covid-19 recensé mardi dans la bulle new-yorkaise de Flushing Meadows, ont été placés en quarantaine et retirés du tableau du tournoi de Cincinnati.

Le tournoi n’a en revanche pas révélé leur identité, mais l’Argentin Guido Pella (35e mondial) s’en est chargé lui-même sur son compte Instagram, révélant qu’il était un des deux joueurs concernés et que l’individu testé positif était son préparateur physique, Juan Manuel Galvan.

6h50. Salvador : écoles fermées jusqu’à la fin de l’année civile. Les écoles du Salvador resteront fermées jusqu’au 31 décembre, et les élèves recevront des cours en ligne pour éviter les contaminations au coronavirus, a annoncé mercredi le gouvernement de ce pays centraméricain.

« En tant que gouvernement, nous avons entendu les clameurs des parents. Ils nous ont demandé de ne pas mettre la vie de leurs enfants en danger, c’est pourquoi nous avons décidé de maintenir la suspension des cours en présentiel au niveau national », a déclaré la ministre de l’Education, Carla Hanania.

6h40. Chine : du public autorisé pour la première fois dans les stades de foot. Les autorités de Suzhou songent à allouer 500 places aux supporters du Shanghai SIPG et 500 à ceux du Pékin Guo’an pour u n match très attendu de championnat de Super League (1re division). Près de 1900 personnes au total pourraient être autorisées à assister à la rencontre.

Chaque spectateur devra fournir une attestation prouvant qu’il a passé un dépistage au coronavirus négatif durant la semaine écoulée, porter un masque, respecter une distance d’au moins un mètre et subir un contrôle de température à l’entrée.

6h30. Bonjour et bienvenue dans ce direct ! La crainte d’une deuxième vague monopolise toujours l’attention dans le monde et en France. Nous suivrons au fil de la journée les dernières informations sur le plan sanitaire mais aussi économique et politique.

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 288

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *