Politique

Avisa Partners reprend en main le forum de Macky Sall sur la sécurité en Afrique

Vitrine de la diplomatie sénégalaise, le forum annuel sur la paix et la sécurité en Afrique doit se tenir au mois de mai prochain, avec une nouvelle équipe chargée de l’organisation.

Grand bal diplomatique du président sénégalais Macky Sall depuis 2013, le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique ne se tiendra pas en novembre comme cela était pourtant coutume. Covid-19 oblige, l’événement a été reporté au printemps.

Si aucune date n’a encore été arrêtée, cette 7e édition devrait avoir lieu durant la première quinzaine du mois de mai. La convention entre les ministères des armées français et des affaires étrangères sénégalais n’a en revanche toujours pas été signée et ne devrait pas l’être avant 2021. La France est partenaire du forum depuis sa création et en soutient financièrement l’organisation via une enveloppe de 800 000 € de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

Les historiques sont partis
Cette édition sera la première depuis le rachat en janvier 2020 de la Compagnie européenne d’intelligence stratégique (CEIS) par Avisa Partners. La CEIS était chargée du volet organisationnel de l’événement depuis sa création. L’équipe qui gérait le dossier a, en revanche, quitté le navire dans la foulée de l’arrivée d’Avisa au capital.

C’est notamment le cas du chef d’orchestre du forum depuis 2013, Hugo Sada. Le nom de l’ancien journaliste et délégué à la paix, aux droits de l’homme et à la démocratie, de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) avait un temps circulé pour jouer le rôle de « consultant scientifique », une option qui a, depuis, été définitivement écartée.

Son adjoint sur l’organisation du forum depuis 2014, Louis- Gonzague Adam, a lui aussi quitté CEIS, tout comme le général Didier Castres, qui avait activement pris part aux deux dernières éditions. Ce dernier vient de rejoindre le cabinet ESL & Network, racheté en juin par l’ADIT.

Au sein d’Avisa, l’organisation du forum est désormais supervisée par François-Charles Timmerman. Il devrait être appuyé par l’ancien « sherpa » de Jacques Chirac, Maurice Gourdault-Montagne, qui conseille le cabinet dirigé par Matthieu Creux sur plusieurs dossiers diplomatiques. Avisa devra aussi veiller à garantir la participation financière de nombreux partenaires du forum à l’instar de Naval Group, Nexter, Safran ou encore du cimentier Vicat.

Les exigences de la diplomatie sénégalaise
L’organisation de l’événement ne sera pas une mince affaire pour Avisa. La diplomatie sénégalaise avait été pour le moins sévère à propos de celle des deux dernières éditions. Le format de cette 7e édition devrait ainsi être particulièrement repensé par Avisa Partners tant sur le fond que sur la forme et suivre minutieusement les doléances du ministère des Affaires Etrangères Sénégalais.

Le dossier est également suivi par le cabinet de la ministre française des armées, Florence Parly. Il faut dire qu’en 2018, Dakar s’était particulièrement agacé du lancement à quelques jours d’intervalles par Emmanuel Macron du Forum de Paris sur la Paix.

Dakarecho Avec Africa Intelligence

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 129

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *