Faits diversPresse

Agression de la camerawoman de Dakaractu: la bavure policière de tous les acquis !

L’agression de notre consoeur Mme Adja Ndiaye camera-woman de Dakaractu par des agents de la police n’a pas encore fini de provoquer des vagues d’indignation de la part des professionnels de la presse et autres organisations des droits humains.

Naturellement, les organisations féminines aussi ont condamné l’acte barbare commis sur cette brave chasseuse d’images qui ne faisait que son travail.

Depuis lors, le directeur de publication de Dakaractu, notre confrère et ami Serigne Diagne, et Bamba Kassé, secrétaire général du Synpics ainsi que la Coordination des associations de presse, la Cap, l’Appel, le Cedeps, le Cored, le Ctpas, le Synpics, l’Unpjs et Reporters sans Frontières (Rsf) se sont mobilisés pour que justice soit faite.

Afin qu’il n’y ait plus jamais ça ! À toute chose malheur est bon. Car, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a regretté cet incident avant de demander l’ouverture d’une enquête administrative interne pour situer les responsabilités.

En recevant les organisations de défense des journalistes, le ministre s’est engagé à faire cesser définitivement les violences envers les acteurs de médias et particulièrement les reporters sur le terrain qu’ils partagent avec les forces de l’ordre.

Maintenant, il ne reste qu’à consolider ces acquis !

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 145

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *