EnvironnementFaits diversSociété

500 tonnes de déchets toxiques stockés aux ICS Senchim: des risques graves pour les populations de Thiaroye

Les 500 tonnes de déchets toxiques stockés à l’Usine des Industries chimiques du Sénégal (ICS Senchim), depuis 2011, représentent une menace grave sur les populations de Thiaroye. Les fûts dans lesquels les produits toxiques sont stockés, commencent à présenter des faiblesses.

Et, selon le nouveau ministre de l’Environnement, qui a effectué une visite dans la fabrique, “il y a urgence, avant que ces fûts ne soient déplacés, qu’ils soient reconditionnés pour éviter tout risque de voir ces produits toxiques s’échapper et causer des dégâts”.

“Ce qui est urgent, c’est de trouver les moyens pour évacuer les produits dangereux. La solution intermédiaire c’est leur reconditionnement”, déclare Abdou Karim Sall dans les colonnes de Enquête.

Le ministre signale que le traitement de ces déchets ne peut pas se faire au Sénégal. Par conséquent, il faut forcément les transporter hors du pays, dans des endroits capables de prendre en charge l’incinération.

Pour rappel, l’Usine des Industries chimiques du Sénégal (ICS Senchim) a été, officiellement, fermée par l’Etat du Sénégal, en 2016 pour des raisons de sécurité.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 350

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *