DiasporaFaits divers

2000 € d’amende à une sénégalaise pour avoir pris part à des arnaques sur Le Bon Coin

Une femme a été condamnée à 2000 € d’amende, jeudi 1er juillet 2021, par le tribunal d’Alençon. Elle transférait l’argent issu d’arnaques commises sur Le Bon Coin vers le Bénin.

Plus de 14 000 €, c’est la somme perçue pendant un an par une femme de 44 ans, résidente de la Communauté urbaine d’Alençon, dans le cadre d’arnaques commises sur le site de petites annonces, Le Bon Coin.

Elle a été condamnée par le tribunal correctionnel d’Alençon (Orne), jeudi 1er juillet 2021, à 2000 € d’amende, dont 1 800 € euros avec sursis, pour recel d’escroquerie.

En décembre 2019, une plainte est déposée par une femme victime d’une arnaque sur Le Bon Coin. Dans le cadre de l’achat d’un appareil photo, elle a procédé à deux virements de 469 €, sans jamais percevoir le bien.

14 245 € perçus en un an
Les coordonnées bancaires sont étudiées par les policiers. Elles appartiennent à la prévenue. Sur ses relevés de compte, de nombreux virements suspects sont relevés par les gendarmes : en moins d’un an, la quadragénaire a perçu 14 245 €.

« Je ne savais pas que c’était une arnaque. Le notaire d’un ami décédé m’a contacté pour procéder à des virements dans le cadre d’un héritage » La prévenue, Femme de chambre en région parisienne

Des transferts vers le Bénin
La combine était simple. À chaque virement reçu, elle devait transférer l’argent vers le Bénin à l’aide de la plateforme Western Union. « Je pouvais garder 10 % comme commission. »

Des dires confirmés par l’enquête. Cette combine a permis à la jeune femme, d’origine sénégalaise, d’arrondir ses fins de mois.

Si le Parquet a requis 105 heures de travaux d’intérêt général, le tribunal l’a finalement condamné à 2000 € d’amende, dont 1 800 € avec sursis. Elle devra indemniser la victime à hauteur de 192 €, soit 20% du préjudice.

Avec actu.fr

Digital Manager - Chef de projet chez Alixcom Dakar | E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles Similaires

1 sur 176

1 Commentaire

  1. Bernadette says:

    ADRESSE E-MAIL : LIEUTENANT.SEBASTIEN.DOYON@GMAIL.COM /// Adresse E-mail : lieutenant.sebastien.doyon@gmail.com

    Bonsoir, je vous raconte mon histoire où mon expérience vécu sur le net.

    Je m’appelle Bernadette et je suis victime d’une arnaque sentimentale sur le net. Le prétendant s’appelle Marc Dubron médecin chirurgien à Nantes parti en mission humanitaire en Côte d’Ivoire et c’est fait bloqué sa carte bancaire et enlevé son passeport. On sympathise et au bout de quelque jour, il me demande 900 euros pour les frais de l’hôtel, car il n’a plus de cartes, ceci dit, je me dis pourquoi pas et je lui envoie via le western union les 900 euros. La semaine suivante, il doit rentrer en France et par coup de mal chance, il se fait attraper à la douane, car soit disant, il avait des médicaments pour le stress sur lui qui n’est pas autoriser le bas, mais en France oui, il me demande 2500 € pour les frais de son hôtel, je le lui donne toujours par les mêmes moyens, deux semaines plus tard, il opère un gamin qui décède et soit disant les parents richissimes le poursuit en justice et là, c’est la garde a vue pareil, il demande encore des sous.

    Cette fois les sommes sont plus importantes cela varie entre 27000€ et 35000€ pour lui éviter la prison, et c’est reparti je paye dernièrement il devait rentrer en France pour me rencontrer soit disant et là coup de malchance il a un accident de la circulation et se retrouve à l’hôpital et là aussi les frais sont exorbitant car la bas tout est payant et les frais médicaux ne sont pas donner cette fois il demande 18000€ que je refuse de payer car je trouve cela pas normal alors il me demande de payer la moitié que je refuse aussi et au final se sera que 6000€ pour finir de m’amadouer je paye les 6000€ et il rentre encore un coup de malchance il est opéré hier soir et dans le coma donc impossible de rentrer son médecin du nom de Julien Jeffren qui est fictif aussi me contacter via le Messenger de Marc Dubron et me met au courant de la situation là je me pose et réfléchie je me dis que cela fait quatre fois qu’il doit soit disant rentrer en vain je trouve cela louche. Là, j’ai commencé à douter de sa sincérité alors j’ai exposé mon cas à une amie qui m’a mise en contact avec Mr Sebastien qui est un agent Interpole qui m’a beaucoup aidé. En effet, il m’a démontré que c’était de l’arnaque alors il m’a aidé à me faire rembourser avec un dédommagement. Je vous ai raconté mon histoire franchement ce n’est pas prudent d’être sur le net, je vous propose de prendre contacte avec lui afin qu’il puisse vous aider, je vous laisse son adresse ci-dessous :

    ADRESSE E-MAIL : LIEUTENANT.SEBASTIEN.DOYON@GMAIL.COM /// Adresse E-mail : lieutenant.sebastien.doyon@gmail.com

    Faites attention aux faux profils sur les sites de rencontre, pour les femmes victimes, je vous propose de le contacter afin qu’il puisse vous aider.

    Bernadette, merci de m’avoir écouté.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *