AfriqueFaits diversRD Congo

150 personnes portées disparues après un naufrage sur le lac Kivu en RD Congo

150 personnes sont portées disparues après le naufrage d’une pirogue motorisée sur le lac Kivu, en République Démocratique du Congo, ce lundi. La route Bukavu-Goma étant impraticable, la population a pris l’habitude d’aller à Goma en pirogues.

150 personnes sont portées disparues, après le naufrage, ce lundi, d’une pirogue, sur le lac Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). « Je suis très attristé par le naufrage d’une pirogue sur le lac Kivu. Le bilan provisoire est de 150 disparus », annonce Félix Tshisekedi, président de la RDC.

« Les opérations de sauvetage se poursuivent. Il y a déjà 35 rescapés et trois corps sans vie repêchés des eaux », a indiqué un secouriste à un correspondant de l’AFP, plus tôt dans la journée.

« Cette nuit, un bateau en provenance de Goma pour Kalehe avec à son bord plus de 100 personnes s’est noyée. Le bilan en perte en vies humaines n’est pas connue, mais il est très lourd », a ajouté un notable de la région et ministre provincial honoraire, l’ingénieur Apollinaire Bulindi.

Route impraticable
« La route Bukavu-Goma étant impraticable, la population a pris l’habitude d’aller à Goma par des pirogues motorisées. Le chef de l’Etat devait concrétiser sa promesse de réhabiliter la route Bukavu-Goma dans son programme de 100 jours afin de prévenir ce genre d’accident », a-t-il ajouté à l’intention du président Félix Tshisekedi, actuellement en déplacement à Goma.

Les naufrages sont fréquents et meurtriers en RDC, tant sur les lacs que sur les fleuves ou rivières. Les accidents se soldent souvent par des bilans très lourds en raison de la surcharge et de la vétusté des embarcations, de l’absence de gilets de sauvetage à bord et du fait que beaucoup ne savent pas nager.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 371

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *